Tchorski
Tchorski
La Valle Imperina (1/2)

Il s'agit d'un ancien carreau minier, vestige d'une exploitation souterraine de pyrite cuprifère. Ce site minier est localisé à trois kilomètres d'Agordo, sur la commune de Rivamonte, dans la province de Belluno, Italie.

L'exploitation a commencé à une époque médiévale, bien qu'il n'en reste qu'assez peu de traces aujourd'hui. L'extraction a stoppé en 1964. En novembre 1966, le site a été ravagé par les inondations, à cause du débordement du Cordevole. Cela a définitivement figé tout espoir de reprise. La mine s'organise en gites filoniens, avec ça et là la présence de poches de minerai. Si l'exploitation a tout d'abord commencé en tirage manuel, en suivant les filons au plus proche, elle s'est ensuite ensuivie d'une extraction fortement mécanisée, notamment dans les poches. Il reste aujourd'hui 16 bâtiments et 2 entrées de mines. Quelques-uns de ces bâtiments ont été restaurés, tandis que les galeries de mines sont obturées avec des grilles. Les mines sont les galleria Santa-Barbara et galleria Magni. A l'intérieur, il parait que des puits donnent accès à différents niveaux. Les mines seraient accessibles pour une visite touristique de temps à autre.

Nous allons nous promener dans les quelques vestiges miniers qui restent...
La moitié des photos a été réalisée par Sandy De Wilde.


Une pelle Eimco, à l'entrée du site. Cet engin fonctionnait à l'air comprimé. Il ramassait le minerai au sol et le balançait dans la petite réserve à l'arrière. C'est un matériel typique des années cinquante.


Une autre Eimco, en position de ramassage.


La plaquette d'identification de l'Eimco.


Une berline. On notera que c'est déjà de l'assez gros modèle pour une exploitation de cette taille.


Un bâtiment minier aujourd'hui restauré en auberge de jeunesse.


Tandis que le long du Cordevole, ce sont majoritairement des ruines.


Bâtiment restauré, qui sert aujourd'hui de musée.


Le musée. A l'époque, c'était le bâtiment qui abritait les fours.


Ancien poste électrique.


L'ancienne laverie, légèrement restaurée.


Les écuries, fortement restaurées.


Le bâtiment de laverie.


La centrale hydroélectrique.


A côté sont exposés les anciens outils d'époque.

SUITE >