Tchorski
Tchorski
La Senne - Les préparatifs (1/5)

Descendre dans la rivière Senne est une telle opération que rien que les préparatifs, c'est déjà un reportage à part entière. Durant ces cinq pages fort chargées, vous allez voir les hommes de Vivaqua descendre et remonter le bateau. Il aura fallu une heure et demi pour apprêter le matériel et une heure aura été nécessaire pour le ressortir. Tout cela, c'est sans compter la mise en place d'une part du matériel dans un camion, faire venir la grue, le transport de la rue des Vétérinaires jusqu'au marché matinal, le nettoyage du matériel. Au total, ce reportage aura mobilisé une quinzaine de personnes - des ingénieurs aux ouvriers - durant une journée entière. Il est donc indispensable, autant que le reportage à proprement parler souterrain, qu'un documentaire sur les hommes de Vivaqua soit proposé ici.

Vous pouvez écouter les préparatifs à la sortie de la Senne ici. Le bateau arrive au loin dans la galerie et un opérateur va l'attraper avec une gâche :


Le bateau sera descendu par cette plaque.


C'est un large passage qui donne directement sur la Senne.


En premier, il faut attacher les grappins à la plaque.


Sébastien manoeuvre la grue pour ouvrir la plaque.


Le bateau est un petit monocoque insubmersible. La coque en plastique est remplie d'une mousse polyuréthane qui permet que l'objet flotte encore même s'il chavire.


Alain manipule une barre à mine pour desceller la plaque.


Alain et Grisou empêchent la plaque de touner et de blesser quelqu'un, ils la guident.


Voici le début de l'équipement du bateau.


Comme il n'y a pas d'échelle, les personnes sont 'hélitreuillées' avec la grue.


L'opération rassemble du monde.


Monsieur Lagneau.


Le bateau est descendu dans le milieu souterrain par la même voie des airs.


Le contrôle de la descente du bateau.


Tandis que Patrice ne manque pas un instant avec la caméra.

SUITE >