Tchorski
Tchorski
Le Logelbach

Le canal du Logelbach est une rivière alsacienne. C’est une dérivation de la Fecht qui se jette dans la Lauch à Colmar. La partie qui nous intéresse ici est la partie souterraine qui passe sous le centre-ville ancien de Colmar. Le souterrain se divise en de nombreux pertuis plus ou moins courts, ce qui fait qu’on retrouve la Colmar à ciel ouvert assez régulièrement. La particularité de ce canal souterrain, c’est la faible hauteur. La plupart des pertuis ont une hauteur comprise entre 60 centimètres et un mètre. La partie la plus au nord est récente, c’est une grosse dalle de béton, la partie la plus au sud, au raccord avec la Lauch, est plus ancienne.

Lorsque je me suis engouffré dans la galerie, par une après-midi largement ensoleillée, des jeunes gens se sont exclamés : hey regarde, il a enfilé son pyjama pour aller là-dedans. Après, ils faisaient des hypothèses, tu penses qu'il ressortira par là, en se penchant sur la berge en essayant de voir l'intérieur du pertuis ? Visiblement, ça attirait la curiosité !

Vous pouvez écouter le Logelbach souterrain ici :


Le Logelbach traverse Colmar, dont certaines parties en souterrain.


Le pertuis nord, assez moderne.


L'eau y est curieusement propre pour un ruisseau si urbain.


Comme on le voit, ce n'est pas très haut.


Au sol à certains endroits peu envasés, on trouve de fort anciennes dalles de grès.


Je n'ai aucune idée de l'utilité de cette grille, c'est un dégrilleur ?


Plus au nord, on trouve divers petits pertuis de peu d'intérêt.


Dans la partie sud, le réseau est beaucoup plus ancien.


Ce canal passe sous les habitations.


Il y a plusieurs chutes d'affilée, elles sont assez glissantes, il faut faire attention.


Comme on peut le voir, on n'est pas embêtés avec une grande profondeur d'eau !


Près de la collégiale.


Une chute d'eau fort bruyante.


Dans les regards de visite, c'est... terrible !


La jonction sur la Lauch.


La Lauch, appelée la petite Venise.

ACCUEIL