Tchorski
Tchorski
Le vaisseau fantôme (1/2)

Merci à Niko (neqo.be) pour la localisation de cette habitation.
Etant donné que ce lieu est ouvert à tous les vents, je ne donnerai que très peu d'information historique, malgré que j'en possède largement. Malheureusement, la préservation du patrimoine passe ici par le secret. Si je dis où c'est avec précision, cette maison sera vandalisée. Ce sera donc une exposition photographique sans parcours historique détaillé. Désolé...

Ce bâtiment est classé monument historique depuis de nombreuses années. Cette maison a abrité un musicien célèbre, et de nombreux personnalités étrangères y sont passées. La commune voulait racheter ce monument pour en faire un édifice culturel, mais le prix de vente était trop élevé. Du coup, en 2006, c'est un promoteur immobilier qui a racheté l'édifice. Depuis, plus rien ne bouge, le jardin est envahi de chardons. En effet, la commune a fait passer l'affectation du sol en zone de développement communautaire, afin d'éviter les dérapages, ce qui entraîne que le promoteur n'est plus aussi libre de développer des logements comme il le veut, d'où l'adaptation des plans d'exécution.

A ce jour, la maison est fortement dégradée. Des vandales ont abîmé les murs intérieurs en taguant des bêtises, ce qui n'est pas très grave, ça se répare. Par contre, les anciennes peintures japonaises ont été barbouillées. Elles sont irrémédiablement perdues. La toiture est éventrée, ce qui entraine le passage de pigeons, le guano, et la démolition graduelle du plancher du grenier. Les pierres à l'extérieur ont subi le gel, elles sont fendues, notamment les statues des deux lions. A de multiples endroits, des prélèvements ont été réalisés dans les murs et les cloisons, afin d'évaluer les matériaux à utiliser pour la mise en oeuvre des techniques de restaurations à l'ancienne (fin XIXème).

A son grand âge, le musicien dut quitter la maison et partit à l'étranger, la villa fut revendue rapidement. La famille restante fut contrainte d'aller habiter dans un lieu moins luxueux. Ensuite, le bâtiment servit de caserne de gendarmerie puis d'école. Il ne reste rien de rien de l'époque du musicien. C'est d'ailleurs frustrant, les lieux sont vides, à tel point que ça en est stérile.

Au dernières nouvelles, la firme de Leuven (propriétaire) va construire des salles de conférence et va réserver le rez-de-chaussée pour une activité culturelle à vocation de musée et petite salle de concert.

SUITE >