Tchorski--------------------------------------
Tchorski
L'église Saint-Gervais de Pierres (1/2)

Cette page est un petit documentaire campanaire sur l'église Saint-Gervais Saint-Protais de Pierres. Je remercie la mairie de Pierres de m'avoir permis de réaliser ce reportage, et Madame Gallas pour le suivi de cette demande.

Cette église a été bâtie, d'après une gravure sur le portail et les archives d'Eure & Loir, en 1540 (inscrit sur la pilastre gauche, en haut). C'est une église d'architecture rurale beauceronne, elle est basse avec une flèche très élancée, son toit est de petite tuile de terre cuite carrée plate. Avant 1540, elle était située vers le lieu-dit de Théneuse (carrefour entre la route de Nogent-le-Roi et la route de Néron). Les raisons du déplacement du centre du village sont inconnues. Cette église a subi une entière rénovation entre 2005 et 2007. Les poutres du clocheton ont été remplacés et les murs, dont certains étaient en bauge, ont été consolidés.

Le porche comporte des ornementations végétales et un visage criard. Ce porche est surmonté de deux petites tours de Pise agrémentées de coquilles Saint-Jacques. Le portail aurait été copié sur Saint-Nicolas de Maintenon, qui a été copié sur Saint-Aignan de Chartres (1541). Ces pratiques étaient monnaie courante à l'époque, car ce qui comptait n'était pas l'originalité mais la qualité de finition. Les lambris sont en bois apparent et donnent à la nef une grande beauté et un équilibre architectural. Ils possèdent des gravures et peintures discrètes, à la hauteur des solives (croix, fleur de lis et arabesques).

D'après la mairie de Pierres, près du bénitier, on trouve une petite pierre tombale de 30 cm de largeur sur 68 cm de longueur. Elle porte au sommet une croix pattée à l'entour et au centre on peut lire : ---- able homme Pierre Massart Procur------- de Maintenon lequel décéda. D'après une recherche de la mairie, il est possible d'affirmer que l'inscription d'origine était celle-ci : HONORABLE HOMME PIERRE MASSART PROCUREUR DE MAINTENON LEQUEL DECEDA L'ANNEE 1620 J.H.S." ou encore d'après Gallica, Me PIERRE MASSART PROCVREVR, NOTABLE HOMME DE MAINTENON LEQVEL DÉCÉDA L'ANNÉE 1655.

Le clocheton comporte deux cloches (en a comporté trois avant 1727), dont les battants et marteaux sont rénovés, les chaînes et volants sont neufs, seules les cloches sont d'époque. Le clocher de l'église est octogonal. D'après la mairie : il fut reconstruit après 1619, car le mercredy 7ème jour de febvrier 1619, entre onze heures et minuit, arrive une si grand fouldre qu'il ruina plusieurs batimens, arbres et entre autres, le clocher de l'église de Messieurs Saint-Gervais et Saint-Prothais de Pierres.

Les trois cloches initiales sont bénies le 8 novembre 1625, celles-ci n'existent plus à ce jour. La première s'appellait "Françoyse". Elle fut nommée par dame Françoyse Juliette de Rochefort Salvert, veuve de Charles d'Angennes, seigneur de Maintenon et Louis, son fils. La moyenne "Louyse", nommée par Louyse et Bernard d'Angenne. La petite "Rose" par Rose d'Angennes et Jehan du Thiers. Celle-ci fut refondue en 1727, bénie le 17 août et nommée "Adrien Maurice" par Adrien Maurice, duc de Noailles et renommée le 12 juin 1782, "Julienne Geneviève" par Geneviève Marie Barbier, nièce du curé.

Le clocher comporte à ce jour deux cloches. Une de Louis et Etienne Cancel datant de 1818, une anonyme (non identifiée) de 1900.

Cloche 1 - 480 kg - Nommée Marie-Octavie.
7 Bre 1818 J'AI ETE REFONDUE PAR LA LIBERALITE DES PRINCIPAUX HABITANTS DE CETTE COMMUNE DE PIERRES ET LES SOINS DE M. JACQUES LANGLOIS MAIRE DE CETTE COMMUNE ET ANDRE FOURQUOIN ADJOINT ET BENITE PAR M. INNOCENT JACQUES CHARLES SORET CURE DE LA VILLE ET DU CANTON DE MAINTENON ASSISTE PAR M. RENE MERILLON CURE DE CETTE PAROISSE ET NOMMEE MARIE OCTAVIE GERVAISE FELICITE PAR DEMOISELLE MARIE OCTAVIE CLAY ET PAR M. LOUIS JACQUES LOISON.
LES CANCEL frères fondeurs.

Cloche 2 - 350 kg - Nommée Jeanne-Yolande.
OCTOBRE 1900 NOMMEE JEANNE YOLANDE PAR M. JEAN DE NOAILLES - DUC D'AYGEN ET MME. YOLANDE DE NOAILLES. J4AI ETE BENITE PAR MGR GABRIEL MOLIEN EVEQUE DE CHARTRES ASSISTE DE M. VICTOR COUTURIER CURE DE LA PAROISSE DE PIERRES.


L'église émerge avec peine du brouillard.


Elle donne une apparence massive derrière les fermes basses.


Cette église est entourée d'un petit cimetière.


Le portail.


La 'probable' date d'érection.


Les deux tours de Pise.


La base est une coquille Saint-Jacques.


La nef, simple et belle.


A droite, c'est le curé ; à gauche, c'est le maire. C'est le seul vitrail de ce type en Eure & Loir.

SUITE >