Tchorski
Tchorski

Les areines de Liège (1/4)

Reportage photographique dans les areines de Liège.


Lon ausculte une areine avec l'Areinoscope de Cattelain. Cet appareillage très simple est loin d'être ridicule. C'est en quelque sorte le stéthoscope des areines. Placé sur l'oeil de la plaque d'égout, le tuyau amplifie le son de l'eau qui coule dans la galerie. Cela permet de différencier s'il s'agit d'un égout ou d'une areine. Le son d'une areine sera celui d'un grand cours d'eau (sachant par exemple que l'areine de Gersonfontaine débite 10.000 m3 par jour) tandis que l'égout sera plutôt celui d'un petit clapotis.

L'areine de Richonfontaine


La fontaine Saint-Jean-Baptiste. Elle est directement alimentée par l'areine de Richonfontaine.


Le petit bassin à l'entrée de l'areine. Après, l'eau par dans une canalisation de 20cm x 20cm, maçonnée, qui passe sous la rue Mère-Dieu puis la rue Hors-Château.


Ce lieu pourrait correspondre à une ancienne cave de maison bourgeoise, dans laquelle on aurait fait une xhansion pour capter de l'eau de l'areine.


Certains diverticules sont remblayés.


Dans cette portion d'areine de hauteur d'un mètre, on trouve ce tuyau probablement en plomb, éventré.


Les concrétions sont relativement charbonneuses.


Dans cette partie de l'areine, la hauteur est désormais de 60 centimètres.


La présence de Lon permet de bien montrer la hauteur de galerie.


Au bout de 150 mètres environ, on trouve ce murage. De la littérature récente (1969) évoque une galerie d'areine longue de 500 mètres, avant de déboucher sur un effondrement. Ce murage est donc postérieur. Est-ce celui réalisé lors des travaux de tunnel ferroviaire ? Une étude va être réalisée pour savoir qui l'a monté, afin de savoir s'il y a un regard de visite de l'autre côté de l'obstacle.

L'areine de Gersonfontaine

Les photos sont TRES mauvaises. Veuillez m'en excuser. Malheureusement, la très faible hauteur des galeries et la présence omniprésente de l'eau font que je n'ai pas pas pu mettre en place mes techniques photographiques habituelles. C'est donc un reportage de qualité moyenne. Il y a tout de même une grande valeur, le côté historique mis en exergue : la très vieille Richonfontaine et Gersonfontaine qui date de Curtius (1608, c'est contemporain de Galilée), ça vaut le détour. Parce que sinon, une galerie, c'est une galerie...


L'entrée se situe dans le fond d'un garage.


Photo C.Cattelain

SUITE >