Tchorski
Tchorski
Le tunnel de Lanaye

Il s'agit d'un double tunnel situé à Lanaye, entre Lanaye et Eben-Emaël. Sa longueur est de 1650ml.
L'historique de ce lieu est très surprenant et dans certains documents officiels (notes fauniques de Gembloux, 2005-57 17-27, Michel Dethier, Luc Willems), il est relativement faux. En effet, au vu de la géographie des lieux, tout laisserait penser que le tunnel a été réalisé dans les années trente pour évacuer les déblais du fort d'Eben-Emaël. Ce n'est pas le cas. Ce tunnel a été créé effectivement dans les années 30, lors du creusement de la tranchée de Caester, qui éventre la montagne Saint-Pierre en deux sur 1300m de longueur, pour laisser place au canal Albert.

D'après Juliette qui tient l'information de source sûre, le double tunnel a été réalisé en but d'obtenir des déblais de qualité pour le canal Albert. En effet, durant le creusement de cette immense tranchée, il fallait retenir les eaux de part et d'autre et il a fallu utiliser des remblais. Le personnel des travaux de la tranchée était en provenance des charbonnages et « les tunnels, ils savaient bien faire ». On dira que c'est une histoire Belge… Il n'est donc pas question de transport de matériaux depuis la Meuse pour le fort d'Eben, mais bel et bien d'une exploitation de remblais.

Ce tunnel possède une entrée (refermée avec une grille), deux longues galeries parallèles reliées de temps à autre par de petits goulots, un double trou d'effondrement dans les champs. Parfois, on peut noter la présence de restes de champignonnières, ces vestiges datent probablement des années 50-60. Ce tunnel ne présente aucune autre spécificité, sinon celle d'avoir les parois noircies, ce qui fait penser à l'utilisation de véhicules diesel.

De réputation, il parait qu'il y a une troisième galerie au dessus, accessible par le côté Canal Albert. Nous ne connaissons pas cette galerie.

Tchorski

Tchorski

Tchorski

Tchorski

Tchorski

ACCUEIL