Tchorski
Tchorski
Les ciments Lachal (2/2)


L'extrémité nord de la galerie. Au-delà, c'est exploratoire et dans un état lamentable.


Une berline, curieusement préservée dans un recoin de galerie.


Tandis que ce qui est exposé se retrouve... explosé.


Monter dans la grosse cheminée inclinée s'avérait être à l'époque une rude épreuve, c'était 200
mètres de dénivelée dans un passage obstrué de la sorte.


Si cela sortait au jour, ce n'est plus le cas désormais.


Nous redescendons tout afin de sortir de la mine.


Un long parcours au regard souvent chaotique.


Une échelle mène à des chantiers supérieurs.


Et sur notre passage fleurissent les champignons grâce aux spores que nous disséminons
de par nos chaussures.


La galerie d'entrée telle qu'elle était en 2005.


Ainsi qu'un des deux effondrements. Curieusement celui-ci n'a pas évolué, c'est le second
qui est totalement tombé.


En outre, c'est précisément cet endroit qui est désormais un amas de roches et de tôles brutalement tordues.


Certains recoins pour le moins difficilement accessibles possèdent encore du matériel.


C'est le cas de cette ancienne salle de compresseurs.


Ainsi qu'un vestige de transformateur.


Afin de compléter et achever la visite, voici des photos d'archives de 2001.


Il s'agit des wagons en bois collectant les trémies.

ACCUEIL