Tchorski
Tchorski
Les phosphatières de Tavel

Tavel est un petit village vinicole, on y produit un rosé de grande réputation. La carte IGN mentionne la présence d'anciennes mines de phosphates. En réalité, il s'agit de deux avens qui au cours des ères géologiques se sont remplis de phosphates. Les mineurs ont tout simplement vidé ces grottes verticales.

Nous retrouvons sans peine les ruines du chevalement. Autant dire qu'il n'en reste rien, puisque seuls deux murs délabrés subsistent. L'ancien puits est plein de déchets de peinture et plastiques, plus les ronces. Juste à côté, deux anciens puits subsistent également. L'un est rempli de bouteilles, l'autre d'une voiture à moitié démontée. Dans le fond de ce second puits, l'exploration ne donne rien de bien probant. Au sol, il y a un chien mort, assassiné. C'est la société de consommation. On part en vacances, y'en a qui les emmènent les clébards, y'en a d'autres qui les laissent sur les autoroutes en se disant qu'ils auront peut-être une chance, y'en a d'autre qui les assassinent dans les puits de mines. C'est comme une bouteille de coca. Une fois vide c'est gênant, alors on s'en débarasse. Minable tout ça.

Avec un peu plus de difficultés (broussailles) Raoul arrive à retrouver l'entrée du travers banc principal. Il s'agit d'une entrée assez grande mais ne possédant rien d'intéressant, pas de porche, pas de niche à Sainte Barbe, pas d'inscriptions. L'intérieur du réseau en sera de même. Finalement, on a l'impression d'être dans une grotte. Il y a bien quelques arches, mais ce sont les seuls restes industriels, tout le reste a été méticuleusement vidé. C'est certainement intéressant pour des spéléologues, mais en tant qu'archéologues industriels, on s'y ennuie un peu...

Tchorski

Tchorski

Tchorski

Tchorski

ACCUEIL