.
--Photos Tchorski
photographie éditoriale-

Cent portraits de navetteurs

Il y a quelques mois, un journal quotidien me demandait un reportage photo : Cent portraits de navetteurs. J'ai accepté une période de test, afin d'évaluer la réponse des gens dans le train. Ces retours ont souvent été décevants :
-Non, je ne suis pas assez beau, allez plutôt prendre en photo la belle jeune fille là-bas.

Ce genre de réponse est incorrect, car il me faut des blancs des noirs des jaunes, des enfants des vieux, des maigres des ronds, des propres des moins propres... Bien entendu, je ne pouvais pas forcer la main, mon travail est systématiquement placé en respect. Ainsi, j'ai refusé le travail pour le journal. J'ai transféré le dossier à un autre photographe. Par contre, étant opiniâtre, j'ai changé ma méthode de travail : j'ai fait les photos sans demander l'avis. Alors voilà, je fais ce reportage pour rien du tout. Ca donne des images de la vie de tous les jours ; ce n'est pas exceptionnel et pourtant c'est beau, c'est juste vous tous, dans un grand et même train.

Quelles sont les règles ?

1 / Je n'exploite pas ces photos. Elles ne sont ni vendues, ni publiées. Personne n'a le droit de les utiliser, je ne donne pas mon accord pour cela.

2 / Autant que cela est possible, je donne un tirage de la photo à la personne concernée. Soit je laisse un papier avec mes coordonnées, soit je donne la photo directement, pour les réguliers.

3 / Toute personne qui a été prise en photo a le droit de me demander de retirer la photo. Je le fais immédiatement et sans conditions.

Méthodologie (comment je fais pour prendre les photos sans être remarqué)


train1.jpg
train2.jpg
train3.jpg
train4.jpg
train5.jpg
train6.jpg
train7.jpg
train9.jpg

page 2 - page 3 - page 4

 
------© vincent duseigne / 2005