Tchorski
Tchorski
Brasserie Stella

Quelques mots à propos de cette brasserie :
On accède à l'usine par une cour désaffectée. Le début de l'usine, ce sont les étages les plus bas, les plus dégueulasses. Ce sont les fonds de cuves. Ca n'a pas grand chose d'exceptionnel, l'aspect est assez chaotique. Ca fait comme des gros ballons en zinc. Nous n'y restons pas longtemps.

Au dessus, c'est une vaste et belle pièce de brasserie typique, comme on en voit dans toutes les brasseries d'ailleurs, sauf qu'ici c'est abandonné, et à une échelle relativement industrielle. Les cuves sont toutes en cuivre, intactes, juste recouvertes d'une légère poussière. Il est agréable de se promener dans ce secteur. Comme je l'ai dit et redit sur place, il suffit de passer un petit coup de balai et ça fait un beau musée. Je mitraille de photos, mais il n'y en a aucune de vraiment convaincante. Les verrières partout me mettent en contre jour et c'est un sacré problème...

Aux étages supérieurs, c'est nettement plus vide et un peu moins intéressant. Malgré tout, ça en fait un lieu bien vaste, assez élevé, donnant une très belle vue sur les alentours. Avant de partir, nous vérifions que nous avons bien été partout, parce que le lieu sera détruit d'ici peu parait-il. Une petite visite intéressante, permettant de traiter le thème industriel de la brasserie, ce qui n'avait pas encore été fait.

TCHORSKI
Une vue générale du bâtiment tel qu'on le voit depuis la route.

TCHORSKI
L'intérieur révèle une belle et grande salle de brasserie, que je vais décliner en de multiples photos...

TCHORSKI
Depuis l'entrée officielle, on grimpe dans cet escalier.

TCHORSKI
La pièce que j'appelle "la grande brasserie" comporte 8 cuves, dont certaines ont des formes différentes.

TCHORSKI

TCHORSKI
Le remplissage des cuves se contrôlait par un synoptique le long d'un mur.
Sur ce tableau, mêmes les petites schématisations sont en cuivre.

TCHORSKI

TCHORSKI

TCHORSKI
On peut ouvrir les cuves, il y a un soupirail sur le dessus.
A l'intérieur, ce sont deux grandes pales, qui permettent de brasser la bière.

TCHORSKI

TCHORSKI
Des vannes peuvent ouvrir ou fermer manuellement l'écoulement de bière.

TCHORSKI
Dans une seconde salle, quatre cuves, dans un état un peu plus poussiéreux.

TCHORSKI
Je suppose qu'il s'agit tout simplement d'un thermomètre.

TCHORSKI

TCHORSKI

TCHORSKI
Derrière la vitre, une troisième pièce.

TCHORSKI
Là aussi, quatre cuves. Ca fait donc seize cuves pour l'ensemble de la brasserie.

TCHORSKI

TCHORSKI

suite >