Tchorski
Tchorski
Les ardoisières de Fumay (6/16)

Belle Montagne (suite)


Les mousses forment des paysages étranges.


Les ruines des anciens bâtiments de l'ardoisière.

Nouvelle Espérance

A Haybes, les anciens bâtiments de l'ardoisière Nouvelle Espérance.


Je précise que cette photo est fausse. J'ai enlevé un panneau Jupiler, une grande enseigne de la même marque, et une chiée de fils électriques. Pour un peu, on ne reconnaît même plus.

Madame de Cormont

Dans les hauteurs de Fumay, nous partons sur une petite route qui se promène en forêt. A une aire de repos très bucolique, près d'une petite rivière, nous faisons halte pour aller voir l'exploitation Madame de Cormont. On y accède par un pont de pierre très esthétique. Le trou commence dans un secteur assez humide, avant d'arriver dans une galerie bordée de remblais, en mauvais état. Certains gros blocs ne demandent qu'à tomber, et il faut passer là-dessous. Ce n'est pas rassurant. Juste après, un escalier informe, menant à un étage inférieur. Il y a longtemps, j'étais venu là et c'était noyé. Là, je peux aller visiter et c'est un régal. A gauche, ça trace tout droit durant 100 mètres, avant de buter sur un front de taille équipé de son obligatoire concrétion glauque. A droite, deux chandelles, un départ de galerie inférieure, noyée, et puis plus loin : beaucoup trop d'eau pour continuer. C'est un beau petit réseau, qui vaut la peine d'être vu.
Sur le chemin de retour, 2 départs de tarnons, dans le genre soupe aux potirons.
Nous profitons du lieu agréable près de la rivière pour faire un repas aux tables de pique-nique.


Un des tarnons, crachant sa boue ferrugineuse.


Miam-Miam !

Les Fonds d'Oury


L'entrée de l'ardoisière Les Fonds d'Oury.


En bas, la galerie de la rivière de sang.


J'ai raté mon flashage. Je précise que c'est un escalier !

Tchorski


La remontée en contre-jour, un paysage noir et blanc presque incompréhensible.


Le petit pont de pierre.

SUITE >