Tchorski
Tchorski
Les ardoisières de Fumay (13/16)

Sainte Barbe

Tchorski
L'entrée de Sainte Barbe basse.

Tchorski
L'exploitation était remplie d'eau en 2002. A ce jour, il reste peu d'eau, juste au ras des bottes.

Tchorski
La fin de la galerie déboucherait apparemment sur un effondrement de remblais.


Juste à côté, une autre exploitation liée à Sainte Barbe.
Elle est complètement pleine d'eau mais des traces laissent à penser qu'elle a été visitée par des plongeurs.

Tchorski
L'entrée de Sainte Barbe haute.

Tchorski
Ca commence d'abord avec un accès à la poudrière et une grande galerie autoroutière.

Tchorski
Ci-dessus, la poudrière.

Tchorski
Ensuite, ça se complique très nettement. Ici, c'est le premier
effondrement qu'on doit passer. Il est encore relativement stable.


La suite, ce sont ces deux galeries. Celle du haut est encore dans un état
relativement potable, celle du dessous laisse des surprises.

Tchorski
La galerie du haut sillonne dans les remblais des anciennes chambres.

Tchorski
Par contre, la galerie du bas est dans un état ultra-dangereux.
Qui que vous soyez, il ne faut pas y aller, sauf si vous souhaitez vous suicider rapidement.

Tchorski
Comme on le voit, toutes les poutres sont ravagées. Elles soutiennent encore vaguement - et on se demande comment - cinq mètres de remblais, et tout ce qu'il y a au dessus. Le moindre chatouillis et c'est la mort assurée. Il y a longtemps, on pouvait aller très loin dans cette galerie. Aujourd'hui, c'est condamné. Il faut ramper là dessous et je peux confirmer que c'est au moins complètement pourri dans les trente mètres suivants. Cette exploitation, qui était déjà en très mauvais état en 2002, est en état terminal. Heureusement, elle est située dans un endroit isolé en forêt et ne menace directement personne.

Tchorski

Tchorski
Dites-vous bien que j'y ai été et que je n'y retournerai pas ;-)

SUITE >