Tchorski
Tchorski
La cokerie d'Anderlues (1/6)

Voici l'aspect de la cokerie en novembre 2008. Ce n'est plus que massacre.
Les photos ne sont pas très soignées, la visite sur place n'était pas réalisée dans le but d'effectuer une belle recherche photographique mais pour une autre raison, c'est donc un reportage documentaire.

Ci-dessous, la cokerie telle qu'elle se présente à l'arrivée sur le site, sous un ciel gris dépressif.


Bienvenue dans la ruine. Ici, un morceau de l'ancien portail où
il était marqué en bleu sur fond blanc "cokeries d'Anderlues s.a."

L'administration


Le panneau à l'entrée de la cokerie.


A gauche l'administration, à droite la salle électrique.


Dans cette administration, et dire que nous avions été reçus par le directeur de l'établissement...


Le bureau de l'ingénieur chef, monsieur Jean Baudson.


Derrière, le terril du charbonnage d'Anderlues.

La tour à charbon


C'est là qu'était stocké le charbon, lequel était déversé dans les gueules des fours grâce à l'enfourneuse.


Façade avant du silo à charbon.


Le lavoir à charbon est quant à lui démoli.

La batterie de fours


La batterie côté défournement (guide-coke et coke-car).


La batterie côté défourneuse.


La batterie n'est plus qu'une épave au coeur déchiqueté.


La galerie des injecteurs est explosée.


Depuis un bureau, vue vers les sous-produits.


A la fin de la batterie, vue vers l'avant du site.

SUITE >