Tchorski
Tchorski
Tour Madou

J'ai dû faire ces photos au travers de vitres sales qui ne s'ouvraient pas.
Aujourd'hui, je fais mieux.


Au matin, je file sur Bruxelles pour faire la Getronics tower repérée la veille. C'est une tour de 112 mètres de haut située à Madou, une place située sur une ceinture de circulation assez dense, tout juste excentrée de Bruxelles (juste à côté de la maison communale de Saint Josse). C'est presque l'un des points les plus hauts de Bruxelles. En fait ce n'est pas la plus haute tour (c'est la troisième), mais sa situation sur une butte en fait le deuxième plus haut point, il y a juste la Tour des Finances qui dépasse à peine. La tour du midi est largement dépassée.

Cette visite est donc capitale dans mon cheminement photographique actuel "les toits de Bruxelles". Sur place, une triple chatière me permet d'accéder à un parking souterrain privé qui donne accès à des endroits très anxiogènes. Le passage des chatières est assez difficile. Je m'y chope des crampes au bras (c'est terrifiant quand on est en hauteur), mon pentalon s'y déchire. Mais c'est sans gravité. A l'intérieur du parking, il y a des véhicules belgacom, d'autres de particuliers. C'est à ce moment que je comprends qu'il ne s'agira pas d'une tour abandonnée mais d'une véritable infiltration...

Je peine un peu à trouver l'escalier de service. Il est en fait situé derrière une série de 8 ascenseurs. Au départ, je croyais entendre le métro là dedans. En fait non, ce sont les ascenseurs qui fonctionnent. Dans ce genre de moment, c'est là où tu te dit "are you mentally very strong ?", avec comme réponse : bah pas vraiment... Merdouillage intense, je ne comprends pas la configuration des lieux et commence à avoir peur. Après quelques minutes de cafouillage, je m'engouffre dans l'escalier qui fait rare est hélicoïdal. Avec lenteur, je grimpe les 32 étages. Les deux derniers sont condamnés, certainement à cause de machineries en fonctionnement. En effet, le sommet de cette tour est coiffé de dizaines de relais, d'antennes, de paraboles...

En haut, c'est en désamiantage, fait devenu maintenant classique. Ce sont de vastes plateaux entièrement vides. L'intérieur ne présente pas d'intérêt particulier. La vue est par contre démentielle. C'est peut-être même un peu trop. C'est tellement haut, on a l'impression d'être dans un avion, on commence à perdre le contact avec le tissu urbain. Ce n'est pas exactement ce que je recherche, un peu une sensation de déshumanisation du paysage. C'est toutefois quelque chose à voir, la ville se dévoile dans son entièreté, il n'y a plus rien qui vient obturer la vue.

Du point de vue paysage, ce qui est le plus marquant, c'est la tour Astro située à quelques dizaines de mètres et tout juste 5 mètres plus basse (c'est la tour de Fortis Bank). La Tour des Finances est également très marquante étant donné son aspect massif. D'ici, on domine tout. De ce fait, tous les buildings sont visibles. Apparemment, il y a du y avoir une victoire au foot car en bas, des dizaines de voitures klaxonnent dans la Chaussée de Louvain. Je mitraille selon les conseils photographiques de Henk, en espérant de bons résultats sur l'ouest, le soleil ne cramant pas les couleurs.

Les étages étant tous semblables, je redescends assez rapidement, mais par paliers de 5 étages à cause du tournis. Au zéro, je retombe sur les ascenseurs. Il y en a un qui passe du 19 au 0. Vraiment je ne comprends pas comment fonctionne cette tour, malgré le plan détaillé qui est affiché. Il semblerait que ce soit utilisé par d'autres immeubles ? Pourtant 19 étages, ce n'est que là, au dessus, il n'y a que ça... Je me disais : tu vas voir, les portes vont s'ouvrir et tu vas tomber sur le gérant. Bref, incompréhension...

L'explication m'a été donnée dans le parking souterrain.

-Monsieur !
-Oui, bonjour Madame.
-Est-ce que vous pouvez m'expliquer ce que vous faites là ? Vous êtes rentré par là ? (désignant la bonne porte)
-Oui madame. Tout à fait.
-Et vous êtes grimpé là haut, mais vous avez pas le droit, c'est en chantier.
-Oui Madame. De toute façon, vous voyez bien, je ne suis pas méchant, je ne fais que des photos. (On dit vraiment n'importe quoi dans ces situations là...)
-Il va falloir me donner votre nom, parce que s'il y a des ennuis, il faut savoir quoi...
-Oui bien sûr Madame.

Sur ce, je m'enfuis à toutes jambes. Je regrette profondément que j'en sois arrivé là car cette dame était très sympathique au vu de la situation. Je suppose que cela va lui créer des angoisses (car sait-elle véritablement que je n'étais pas un nocif). Je reviendrai dans la semaine pour lui offrir des fleurs, car emmerder les gens est ce que je déteste. Je sais où elle habite. J'aurais aimé lui expliquer, au moins pour la rassurer. De ce côté là, je reste sur un échec total que je n'arrive pas à digérer.

Tchorski
Cette tour de 112 mètres de haut est (était) entièrement en désamiantage.
Avant, elle s'appelait Tour Getronix. Aujourd'hui, c'est Madou Plazza.

Tchorski
De ce fait, l'athmosphère est très confinée, désagréable. Cet étage, entièrement vidé, ne présente plus beaucoup de danger. Les étages dangereux n'ont pas été visités, ils étaient clairement identifiés par des bandeaux indiquant de ne pas rentrer pour cause d'amiante.

Tchorski
Jeux de reflets dans des miroirs perdus là...

Tchorski

Tchorski


La chaussée de Louvain. Les vitres ne s'ouvraient pas. Du coup, c'est mon reflet qu'on voit sur la fenêtre...

Tchorski

HOME