Tchorski
Tchorski
Court-Saint-Etienne, le site Henricot

Ce sont les derniers restes d'un site industriel immense en deux parties, Henricot I et Henricot II. Il s'agit d'une usine qui fabriquait des pièces métalliques de précision : attelages, roues, automobile. De ce fait, on retrouve de nombreux moules ainsi qu'un appareil à radiographie. D'après témoignage, ce lieu était extrêmement bruyant (130db). Il y était aussi fabriqué des pièces destinées au nucléaire et à l'aérospatiale. Ces photos datent pour la plupart de l'hiver 2001 et sont de qualité moyenne.

TCHORSKI
Le bétatron en 2005 (à ce jour démoli).

TCHORSKI
Vue de détail sur l'appareil de radiographie.

TCHORSKI
Un ancien local administratif de l'usine.

TCHORSKI
Vue de détail sur "Usine Emile Henricot".

TCHORSKI
Le foyer populaire. A l'intérieur, il y a une salle de théâtre.

TCHORSKI
Vue générale de l'Usine II, bâtiment des moules.

TCHORSKI

TCHORSKI
Le bétatron, appareil qui servait à radiographier les pièces, pour voir si y'avait des bulles dans les alliages.

TCHORSKI
Les étages sont remplis de pièces bizarres toutes aussi informes les unes que les autres. Ces moules sont généralement de petites pièces. De ce fait, on ne sait reconnaître à quoi c'était destiné, hormis les turbines.

TCHORSKI

Tchorski

Tchorski

Tchorski

TCHORSKI
Encore un moule, tout mignon avec sa forme de petit coffre.

TCHORSKI

TCHORSKI

TCHORSKI
Salle électrique et le poste de commande du bétatron.

TCHORSKI
Les manoeuvres de commande du bétatron.

Tchorski

Tchorski


Un extrait de plan. Il en traînait beaucoup en 2001.

ACCUEIL