Tchorski
Tchorski
Le Rayon de Soleil (1/4)

Ce documentaire concerne l’hôpital désaffecté de Montigny-Le-Tilleul, appelé le Rayon de Soleil. Afin d’être immédiatement clair sur la question, je précise d’emblée : le rez-de-chaussée, le +1 et le +2 sont sous alarme. Le rez-de-chaussée est pris en entièreté. Les jonctions vers les étages sont fermées avec des portes en métal afin de couper le feu, cadenas et chaîne sur toutes les poignées. Les escaliers sont sous alarme, les corridors des +1 et +2 sont pris. Seuls les étages 3 à 9 ne sont pas sous alarme du fait de la présence de vitres brisées et de pigeons. Quant à l’accessibilité par l’hôpital, le couloir de jonction possède une porte à badge, puis à nouveau une porte en acier avec chaîne et cadenas. Le service de gardiennage est à l’arrière. Ils ont 4 minutes à pied à faire afin de choper. Question visite illégale, vous oubliez.

A vrai dire, les gens auraient été discrets et respectueux, les gardiens n’auraient pas pris ces démarches hostiles et radicales. Mais comme d’habitude, les barlos ont tout brisé et de surcroît, ont bouté le feu. En simple résumé, il y a tout de même Vésale qui est jointif, vous voyez ? Un hôpital en fonctionnement. Le gestionnaire a pris peur de tant de dérives, ce qu’on peut comprendre.

Depuis et en fin de compte, la pratique urbex consiste à découper au chalumeau les tôles qui obturent le rez-de-chaussée ainsi que le premier étage, faire sonner les alarmes, se rendre compte que les jonctions sont closes, se faire choper. Le Rayon de Soleil est un boulet lourd à gérer pour l’ISPPC.

Ce documentaire fait le point sur le site du Rayon de Soleil, un lieu mythique tant il traina derrière lui une quantité colossale de malchance. Il est établi un état des lieux à date de fin 2018, en essayant de s’épargner les rumeurs, tant les informations fausses propagées par la presse sont légion.

Historique

Le Rayon de Soleil est un hôpital créé par l’IOS, l'intercommunale des oeuvres sociales. L’IOS a été constituée en 1937, sous la direction de René De Cooman. La société coopérative a l’intention de doter le pays de Charleroi de ce qui lui manque fondamentalement à l’époque, une politique sociale ambitieuse. Dès lors, des établissements sortent de terre (et sont d’ailleurs pour bon nombre encore présents) : la maternité Reine Astrid en 1937, la Cité de l'Enfance à Marcinelle en 1938, le home l’Espérance à De Haan Le Coq en 1940, la maisons de repos de Courcelles en 1956, celle de Farciennes en 1963. La politique menée est très ambitieuse, notamment dans les domaines de la gérontologie et de la pédiatrie. Dans cet élan, l’hôpital nommé le Rayon de Soleil sort de terre au tout début de l’année 1954. Cependant à la suite de difficultés financières pour le moins non négligeable, le site n’est inauguré, accrochez vous bien, qu’en 1967. Première grosse casserole pour le Rayon de Soleil.

La réalisation est pour le moins grandiose. Le site cumule tout de même 35.000 mètres carrés, une colonne centrale, deux énormes ailes latérales, 9 étages en plus du rez-de-chaussée, une vaste rotonde. C’en est à ce point que la forme spécifique de l’établissement devient le logo de l’IOS. La spécialisation du site est la réadaptation en cas de maladie chronique, alliée à de la gériatrie essentiellement.

L’établissement est spécifiquement luxueux, ou tout du moins non, ce n’est pas le bon terme : offre des conditions de séjour d’une qualité optimale. Le restaurant est basé sur des légumes du jardin, cultivé sur place, le site possède sa propre boulangerie, sa propre boucherie. Une part du personnel est logé sur place, dans les 5 tours à ce jour localisées à l’ouest de la rue des Pinsons. Une partie du personnel provenait des Philippines, René De Cooman a été les chercher sur place, ce qui provoque qu’encore aujourd’hui, dans le vocable des anciens qui ont connu tout ça, le site s’appelle les Philippines. Une rumeur court toujours de nos jours que des chiens étaient consommés sur place !

L’hôpital est divisé en plusieurs sections. L’Oasis est l’unité de gériatrie, la Quiétude est l’unité de maladie en long séjour, Les Bambis la crèche, qui au départ était destinée aux enfants du personnel féminin. Au fil de mises en services successives, l’établissement atteint la capacité de 1500 lits. En 1973, il est allié au site un centre d’étude du vieillissement, ce qui explique en outre la présence d’un amphithéâtre au cœur de la Rotonde. Cet amphithéâtre fut utilisé pendant un temps comme studio par la RTBF Charleroi ; c'est là que furent tournées les émissions de divertissement "Bon Week-end".

Cependant une fois de plus, le site se voit voué à la malédiction. En effet le Pays Noir se voit en très vive surcapacité en matière d’unités hospitalières. Dès la fin des années 70, d’intenses difficultés financières ont lieu. La situation devenant alarmante, le pouvoir public s’en mêle. En 1982, il est donné ordre de réduire la capacité d’accueil, les finances plongeant dans le rouge. Malgré des démarches d’austérité non négligeables, la situation s’aggrave tant qu’en 1985, il est décidé de procéder à la fermeture pure et simple de l’établissement. A cette date, 300 personnes sont licenciées. L’hôpital n’aura fonctionné que 18 ans, et encore, loin d’être au plein-régime. Seule est conservée la partie à l’est, de 500 lits, l’actuel établissement Vésale, encore en fonctionnement. Voilà, nous sommes à ce moment charnière où les portes se ferment.

Une collection de casseroles

En 1988, l’hôpital est vendu à une société italienne immobilière des Abruzzes pour une valeur de 5 millions d'euros. Seul souci, et il n’est pas des moindres, la société est fictive, ou tout du moins très obscure. Le but factice était d’installer une infrastructure hôtelière ainsi qu’un centre commercial. L’opération financière ayant eu lieu n’est autre qu’une vaste arnaque, plongeant l'institution dans un gigantesque bordel administratif et judiciaire.

De surcroît, un détournement de 200.000 euros (de nos jours, à l’époque c’était en francs) est réalisé. Le détournement dont il est question provient d’une sombre affaire, orchestrée par un escroc, Richard Carlier, énorme cumulard, qui fut patron du PS (parti socialiste) et aussi directeur de l'IOS (Intercommunale des Oeuvres Sociales de Charleroi). Ce magouilleur a bien contribué à l’image déplorable de Charleroi ainsi que celle tout aussi dégradée du PS. Ce baron de la magouille a cumulé jusque 50 mandats rémunérés et établissait un vaste réseau de corruption. Condamné à de la prison, il purge une courte peine, puis s’expatrie en Espagne afin de fuir la justice carolo.

Le souci qui se pose, outre ce détournement, c’est que la justice tranche sur le fait que malgré l’escroquerie, la société italienne dont question est toujours propriétaire du site. Jusqu’à jugement rendu en 2018, et donc oui je parle bien de 2018 !, le bâti appartenait toujours à cette société factice. La vente fictive du Rayon de soleil est annulée par la justice 29 ans après (cherchez l’erreur). Du coup, du Rayon de Soleil, rien ne pouvait se faire. La propriété est revenue à l’ISPPC, la victime de ce dépouillement orchestré par un sbire du PS, le 26 janvier 2018. Mais enfin !!

Cette situation est profondément aggravée par le documentaire de 1991, réalisé par Jean-Claude Defossé, sur les grands travaux inutiles. Le bâtiment devient à ce moment-là le symbole de la gabegie et de la magouille carolo. Bien que l’on comprenne la vocation journalistique de ce documentaire télévisuel, cela plombe encore plus le site, qui dès cette date acquiert le statut de lieu mythique. L’IOS est volée par son directeur, la justice fait plus que traîner, elle inerte le dossier, puis voilà, 30 ans d’abandon s’ensuivent. L'hôpital Vésale doit vivre coûte que coûte dans cette ambiance délétère.

Dès 2016, l’ISPPC forme des projets, mais au vu de l’affreuse lenteur de la justice, galère encore avec l’encombrant mammouth, faisant géographiquement depuis lors l'office de comité d’accueil du Vésale.

Désormais on entend beaucoup de choses, mais visiblement, la décision est prise quant à la démolition du bâtiment, qui cerise sur le gâteau, se voit être bourré d’amiante. Le chantier ne sera pas facile. Le projet essentiel serait de constituer une résidence pour personne âgées, le tout dans un écrin de verdure. Cela, seul l’avenir nous réservera l’information de voir si ça se concrétise.

Dans l’immédiat, Vésale vend et donne. Le contenu de l’hôpital a été très profondément déstructuré, il ne reste plus grand-chose de lisible par rapport au pseudo-état-des-lieux de Defossé. L’ISPPC a fait partir du matériel médical auprès du Soudan, du matériel mobilier auprès de la commune de Merbes-Le-Château. Heureusement tout ne se perd pas, même si le vandalisme a été brutal.

Au gré de dégradations plus ou moins incessantes, un incendie se déroule en 2017. Peu à peu tout le monde se met à rêver que le bâtiment soit par terre. On peut comprendre. A la différence de la maternité Reine Astrid, ici personne n'aura de regret.

René De Cooman, l'épopée de l'IOS

L'histoire du Rayon de Soleil ressemble à une éclipse : courte lumière puis une longue disparition dans le noir. C'est une existence chargée de beaucoup de noirceur, de tristesse, de gâchis et d'inutilité. En fin de compte, cette chute occulte le parcours de l'IOS, qui fut remarquable. Les progressions sur le plan social ont été énormes, ce dont l'ISPPC se trouve désormais héritier et garant. Si un ouvrage retrace bien celui de l'IOS, c'est celui de Jacques Guyaux : René De Cooman, le bâtisseur d'œuvres sociales. Malheureusement il se trouve être parfaitement introuvable.

René De Cooman est l'homme qui a créé tout ce système, et si on lui retient surtout la maternité Reine Astrid, le nombre d'établissements mis en œuvre est impressionnant. Pas seulement le nombre d'ailleurs, puisque c'est surtout un système de protection de l'être humain qu'il mis en place durant son existence de dévouement. Il faudrait un livre afin d'évoquer la teneur de cette grande bienveillance. C'est dans cet ordre d'idée que je souhaite malgré tout effacer en partie cet aspect de noirceur concernant le Rayon de Soleil. Ce fut la dernière œuvre sociale de ce bienfaiteur. Certes elle est tombée comme un phénix en feu dans le ciel, et ne renaît pas de ses cendres. Gardons à l'esprit qu'en Pays Noir, l'œuvre de De Cooman (précisément très ignorée et peu mise en valeur) fut précieuse.

Dans cet ordre d'idée, nous citons ici une partie du discours de l'inauguration du Rayon de Soleil. Ce texte donne quelques bribes des raisons ayant amené la construction du paquebot. On pourrait considérer cette cartache de texte comme rébarbative, mais elle s'avère indispensable. Parler de la friche sans évoquer la raison d'être, c'est se focaliser sur la noirceur.

Voici ce texte : En 1954, un terrain de 30 hectares fut acquis, à Montigny-le-Tilleul. Le 17 août, René De Cooman lançait cet appel : Depuis neuf ans, nous accueillons des vieillards à Miaucourt. Certains d'entre eux sont devenus séniles et il ne peut être question, pour nous, de nous en débarrasser. Cependant, quel handicap pour le bon fonctionnement de notre « Heureux Séjour » et aussi quel spectacle lamentable pour nos autres pensionnaires dont le moral doit souffrir à l'idée qu'un tel destin peut être le leur. D'autre part, les Commissions d'Assistance Publique se plaignent, avec un semblant de raison du reste, de ce que nous n'acceptons que leurs vieillards valides et de ce qu'elles se trouvent dans l'impossibilité presque de placer leurs impotents. Ceux-ci échouent généralement dans l'un ou l'autre hôpital où ils occupent un certain nombre de lits cependant si indispensables dans les hôpitaux. Toutes les statistiques prouvent qu'il manque un nombre impressionnant de lits, et si, malgré cette pénurie, les impotents doivent encore en immobiliser un certain nombre, le problème est encore plus grave.

Il faut donc, de toute urgence, créer une institution spécialisée pour recevoir tous ces cas qui ne relèvent pas d'un hôpital. Mais cette institution ne devra pas héberger que des vieillards impotents ou atteints de sénilité mentale ou vasculaire. N'y admettre que des vieillards dont les jours sont comptés ou des tuberculeux condamnés qui doivent quitter le sana et rentrer dans leur famille, au risque de la contaminer, serait une lourde faute, car la réputation de l'établissement serait vite faite. Sachant qu'on y entre pour mourir, après quelques années il faudrait fermer, faute de clientèle. Il convient donc de rechercher quelles autres catégories de malades pourraient bénéficier de l'œuvre nouvelle. Ce sont ceux qui seraient amenés à y faire un séjour plus ou moins long avec possibilité de récupération partielle de leurs facultés. Le Centre, qui allait recevoir la dénomination, une fois encore symbolique et optimiste, de « Rayon de Soleil », accueillerait des patients de trois catégories : 1) les socialement actifs et récupérables ; 2) les socialement actifs mais irrécupérables, au stade actuel de la science médicale (les cancéreux, notamment) ; 3) les socialement inactifs (vieillards), récupérables et irrécupérables.

La sépulture de René De Cooman et de Germaine Marchal, au cimetière de Montignies-Sur-Sambre.
Photos par François Dierick, Charleroi Découverte.

Lorsque, le 21 octobre 1967, le « Rayon de Soleil » fut inauguré, le Docteur Halter résuma, en des phrases excellentes, les raisons qui en avaient dicté la nécessité : Au lendemain de la dernière guerre, au moment où s'amorçait l'indispensable réforme du réseau hospitalier belge, apparaissait, avec une certaine acuité, une préoccupation nouvelle, celle de donner aux personnes âgées et aux malades chroniques, les soins que leur état nécessitait et que la collectivité n'avait guère ressentie jusqu'alors.

Certes, depuis longtemps, l'hébergement, je dirais même plutôt la ségrégation des vieillards, s'effectuait au sein de la collectivité dans des « hospices » dont le nom même a laissé, dans l'esprit de beaucoup, une résonance à juste titre péjorative. La notion d'indigence d'une part, la notion de charité d'autre part, aboutissaient à des solutions qui constituaient, en général, pour les « bénéficiaires », l'entrée dans l'antichambre de la mort. Promiscuité dans d'énormes dortoirs, séparation des conjoints, absence de soins appropriés étaient la règle. La prise de conscience du problème du vieillissement de la population suscita un mouvement important d'humanisation en faveur des personnes âgées. L'Intercommunale des Œuvres Sociales de la région de Charleroi, sous l'impulsion de son président, le Député René De Cooman, fut une des premières à s'engager résolument dans cette voie. Les cités de Courcelles et de Farciennes en sont les éclatants témoignages. Mais héberger décemment et humainement les personnes âgées ne pouvait suffire et la vue des infirmités graves qu'apportait l'âge ne pouvait laisser l'Intercommunale indifférente. A peine achevées, la Maternité Reine Astrid et la Cité de l'Enfance qui constituaient les problèmes les plus urgents, René De Cooman s'engagea dans la recherche d'une solution au problème de l'hébergement des personnes âgées et, surtout, à celui des soins à leur donner. J'ai eu la faveur, dès 1952, d'être associé à ces préoccupations qui cherchaient leur solution.

Technicien chargé de la réalisation de la réforme des hôpitaux. j'avais pu, de mon côté, constater le sort décevant que les hôpitaux réservaient aux malades chroniques et aux vieillards malades. Le Département de la Santé publique avait, de son côté, résolument jeté les bases de la réforme des maisons de retraite et cherchait, lui aussi, sa voie dans le problème complexe du traitement des maladies chroniques qui meublaient les hôpitaux pour malades aigus.

Non seulement le nombre de ces malades était grand, mais encore la capacité des traitements qui auraient dû leur être appliqués faisait reculer les plus audacieux. Cependant, le Président de l'Intercommunale ne recula pas et délibérément, entama l'étude du problème.

De 1952 à 1955, on s'efforça de préciser la nature du problème et de ses solutions. Parmi les difficultés que l'on rencontra, figurèrent les questions médicales en rapport avec la définition des cas qui pourraient bénéficier de traitements actifs, les questions morales

et psychologiques relatives aux conséquences du rassemblement, dans une même institution, d'un nombre important de personnes âgées dont les infirmités et les affections risquaient de précipiter le décès enfin, les questions sociales et financières dont la solution était indispensable avant d'entreprendre l'aventure d'une réalisation. Problème après problème, difficulté après difficulté, l'inlassable ténacité du président les résolut tous.

Certes, cela prit du temps et ce n'est guère qu'en 1960, que la cascade de décisions purent être prises d'abord par l'Intercommunale, ensuite par le ministre de la Santé publique, dans le cadre d'un programme cohérent qui visait dorénavant tous les aspects des soins aux malades chroniques. (…) Ce sont ces tâches que le Rayon de Soleil a prises sur lui, laissant à d'autres institutions le soin d'assurer les longs séjours que ne peuvent éviter ceux que la science médicale n'est pas à même de soulager ou d'améliorer.

Le Rayon de Soleil compte 504 lits, toujours occupés, jusqu'au dernier. Au stade final, il en comptera le double et ce ne sera pas trop. Le 21 novembre 1970, était inaugurée en annexe, l'Oasis, centre psychogériatrique de 253 lits (toujours occupés également) destinés aux séniles mentaux. Jadis, naguère encore, tous ces cas étaient irrémédiables soignés spécialement, la moitié des grands malades peuvent à présent soit rentrer chez eux, soit réintégrer le Rayon de Soleil parce qu'ils sont mentalement rééquilibrés.

Le jour de l'inauguration, René De Cooman fit deux citations. La première était du docteur Diederich, le père de la Sécurité Sociale britannique : « La sécurité sociale doit protéger l'être humain de la naissance à la mort. La seconde du docteur Kessler, directeur du Centre de réhabilitation de West Orange, à Springfield, ancien expert des Nations Unies, spécialement versé dans les maladies ou infirmités des Anciens Combattants :
« Tout être humain peut rester trois semaines sans manger, trois jours sans boire, trois minutes sans respirer, mais non une seconde sans espoir ». Ce sont deux formules qui, exemplairement, auront, toute sa vie de combattant, de bâtisseur et de bienfaiteur opiniâtres, guidé son effort.

La liste du personnel

Au fil de recherches opiniâtres, nous avons pu remonter une liste du personnel en présence au Rayon de Soleil. Le nombre de personnes recensées est de 1474 individus. C'est très nettement supérieur aux 300 personnes licenciées précitées. C'est dû à deux paramètres. Premièrement notre recherche s'étale entre 1968 et 1985, donc la période de considération est assez longue. En second lieu parce que beaucoup de personnes ont été reprises à Vésale ou bien disséminées au sein de diverses institutions de l'IOS. D'ailleurs, nous avons même recensé ci-dessous des personnes encore présentes à Vésale ! La qualité de ce recensement est très bonne. Cette recherche a été permise par l'ISPPC, que nous remercions vivement.

NOEL Guy, PICHEFET Claire, STICKZELLE VLAMINCK Mariette, TILMANT Sonia, DELAUW Mary Janny, DEGROOF Jules, DESMET Henriette, DEWILDE Raymond, SALGARO Gino, DELOOZ Elie, DOUCET Joseph, BAULOYE René, AMITIE Patrick, VANDER HASSELT Pierre, BRICHART Jeanine, MONSEU Marie-Claire, MAILIER Danielle, DEVERGNIES Marcelle, GOUX Andrée, VERBRUGGEN Serge, SANCHEZ Molina, DELGINIESSE Claudine, DE CRAECKER Marylène, REY Alicia, MASSART Martine, VITIELLO Julietta, LUNA Elvira, BOURDON Martine, MERCIER Bernadette, DORIGO Carla, MAURAGE Marianne, TONNE Brigitte, MANJARES Evelyn, VERSCHUEREN Christine, VILLAROMAN Corazon, MORTEL Benedicta, JACQUART Michelle, RONVEAUX Monique, GRIARTE Celinasantos, PIMENTEL Enriqueta, RAMOS Sonia, TAMBANILLO Roqueta, VERGARA Erlinda, VISAYA Juanita, DEJESUS Carmen, DE SMET Françoise, COPPIN Marina, HUEL Brigitte, MANDERLIER Marie-Jeanne, DENAMUR Martine, BOIGELOT Marie-France, ZAMBRANO Cecilia, GERVASI Rosetta, REYES Macrina, BAYAGA Linda, ROSANIA Immaculata, TAMBANILLO Elvie, DECOLNET Yvonne, BUGHIN Colette, VIATOUR Anne-Françoise, BAYET Marianne, NDIMBA KEBA Marie-Thérèse, DAUMERY Myriam, DELACROIX Ginette, MANSART Jacqueline, PETROONS Micheline, PONCELET Gisèle, ANTOINE Léontine, SCHOLIERS Irène, DANCOISNE Chantal, HORT Francine, CHARLOTEAUX Josette, THERACES Francine, CARRARA Martine, DE COSTER Louise, MICHIELS Gustave, GRISIGLIONE Francesca, BRAY Françoise, LEJONG Raymonde, SCAILLET Emily, BARLETTA Anna, DE BUOT Denise, GRILLI Albertina, LAMB Christine, GRAUX Claudine, PIETTE Marianne, LEMOINE Jocelyne, CHOCHIN Françoise, COTTONI Silvana, VOLCSEY Mathilde, LAURENSIS Michele, BINDI Maria Theresa, FERROLI Mirella, WAIRON Marie-Christine, DE PAOLA Fabienne, GABRIEL Rolande, CARAMIA Paola, BIFARELLA Giuseppina, LECOMTE Anne-Marie, FIEVEZ Marylène, HEYMANS Arlette, FILIPPONE Dina, DI BERNARDO Maria Pina, MAIO Grazia, PRIMI Donatella, PERAZZOLO Maria Luisa, CALDERAN Maddalena, MOCCIOLELLA Laura, SOMOGYI Claudette, DAVET Françoise, IACOBELLIS Linucia, LECLERCQ Bernadette, PACELLA Elisabeth, LATRAGNA Angela, PIERRART Maryline, LAMBERT Corinne, MUCCI Antonietta, COCK Claire, DELAISSE Annick, ROTTIER Christiane, MARY Christine, BUCNO Donatella, GATTO Anna, ALONSO Maria Concepcion, ROLAND Annick, MAFFUCCI Maria, BERNACCHIA Nadia, LYKOSKI Johanne, MORIS Germaine, PALVESI Daniela, SBETTEGA Livia Manola, DE PAOLA Angelina, MONTEVERDE Carolina, TURCI Genevieve, PIAMONTE Veronica, MESINA Flordeliza, HERNANDEZ Lerma, ANGELES Elena, NEVE Pierre, POLIS Olivier, RAYNAL Lucien, SWAELENS Auguste, DUCARNE Hubert, HUVELLE René, DEKONINCK Willy, TIMMERMANS Léopold, PEETERS Jean-Pierre, DEVOS Jacques, PIRAUX André, BODART Louis, DINVERNO Emile, DEPOURBAIX François, EVERAERTS Willy, MENZEL Katalin, VREBOS Jacques, VANROUX Anne-Christine, FICHEFET Jean-Pierre, SISKA Guy, CORNIL Yves, LEVY David, BALATONI Emoke, DEGER Freddy, KENNES Bernard, MERTENS Gilberte, BAUDOUX Michel, BAIN Hugh, BROHEE Dany, CATANO Antonio, VANDERMOT Gérald, JOCQUET Philippe, HENUZET Charles, COLASSIN René, VANACHTER Odette, VANDERHEYDEN Jean, JACQUY Jean, CHARLES Gérard, RAUSIN Guy, SIRAUX Pol, AUPAIX Michel, FIOT Victor, VRAY Maurice, GODAUX Emile, VANDERKELEN Baudouin, DELMOTTE Michel, DETILLEUX Jean-Marie, MARIAULE Michel, LEDENT Sylviane, DUBOIS Annie, BOULANGER Martine, SPYROPOULOS Evangelos, LE MAIRE DE ROMSEE Guy, DE LAUWER Marc, EL BANNA Sabri Ali, SCHOUTEN Henry, DANIAUX Jean-Marie, DOSSOGNE Marianne, MORAND Jacqueline, MOTTE Serge, VAN CALK Michel, LAFONT Noelle, BOOGAERTS Jean, DELWARTE Didier, BURGEON Monique, VANDEPUT Eric, DUCHEMIN Anne-Marie, MANFRON Lucy, DESORMEAUX Cécile, LECLERCQ Brigitte, FRANCQ Ronald, LEFEVRE André, COLLIGNON Anne-Marie, RONDELEZ Ludovic, ROBYNS Jeannine, ANTONIAZZI Daniele, BRUSSOW Bernd Werner, TOUSSAINT Alice Marie, PIRO Pietrina, RICCI Antonio, LIGI Patrick, LAURENT Noelle, DUBOIS Myriam, COLLARD Michel, BRASSEUR Pierre, SUKKARIEH Farouk, DUPONT Henri, FOSSION Jacqueline, GIACCIO Anna, CSIK Michel, NAPIERALSKI Stanislas, CATALDO Georges, MERAGLIA Cleto, CALAY Raymond, DELCOURT Eric, FRANKEN Philippe, LECOMTE Monique, MONTICCIOLO Giovanna, GODISSART Lucy, PIAMONTE Leonora, SBETTEGA Marilena, COUNDOURIS Jean, COOREMAN Marie-Rose, TERMINI Rosina, DI VICENZO Maria-Angela, ROLIN Carine, MONTIGNY Pierre, ROSANIA Elisa, SEMOULIN Nadine, CHARLOT Nicole, DOBCHIES Marie-Christine, NORTAINI Lina, ABRENA Radolf, WILLAME Christine, BRASSEUR Paulette, FUGAT Daisy, BRUSSOW Regina, MANALO Joséphine, ESPOSTO Gabrielle, DE WIT Christiane, LOYSON Marcel, AVOLA Francesca, VAN GOETHEM Marie-Thérèse, POTIE Nadine, URZI Monique, GREGGIO Edda, CAVILLOT Christine, CHECCHIN Maria, RICCI Dora, BUXANT Françoise, VAN ROY Raymonde, HERCHUELZ André, LOMBART Luc, MOUTQUIN Jacques, DEMARET André, VANEUKEM Lucienne, DELAMPER Maria, DENOOZ Camillia, STERCK Micheline, AUBRY Jacqueline, BUYLE Micheline, BONCHER Mireille, DENIS Suzanne, BOREUX Jean, BOUTTE Joelle, WAUTHY Danielle, DECUIR Danielle, SCHITTEKATTE Gustave, HECQ Gaston, LIZIN Liliane, FELON Marie-Christine, BERNARD Marie-Agnès, WALBRECQ Fernande, ROSOUX Maryse, DAUMERY Roger, MEERT Maryline, MORTIER Michel, DEWEERDT Colette, VANLAERHOVEN Chantal, TERNET Jacqueline, DAUMERY Daisy, SIGURE Monique, BOUQUIAUX Monique, KULCSAR Marie-Claire, POIRET Nicole, VAN HAELEN Celestine, DHEURE Claudine, HENRIET Claudine, SEVERINO Maria, LEMPEREUR Simone, DAUMERY Emile, VANGYSEGHEN Marie-José, PO Yvonne, BUSTIN Marc, ROLIN Marcel, ROYER Roland, DUBOIS Yves, MAHAUX Anny, BREDA Marie-Thérèse, HIERNAUX Elise, THIBAUT Arthur, CHARLOT Nadine, DEMOOR Marie-Christine, OVART Bertha, DEGAND Christine, HANOTIAU Martine, CLOET Martine, SAMSON Marie-Claire, MASSON Christiane, DELAVALLEE Mary Jane, FEVRIER Annette, PECRIAUX Claude, LESOIL Marie-Jeanne, ZORAT Edda, VANPACHTERBEKE Jeanine, CREPIN Gilberte, COSSE Josiane, LORGE Anne-Marie, DUPONT Guy, ROBERT Marie, BOON Claire, BROGNIEZ Yvette, DEFRIZE Nicole, MESTREZ Marie-Josephe, GOIRE Laure, BOUILLIEZ Gisèle, GAUBLOEME Claudette, HENDRICKX Robert, LION Paulette, MAITRE Marie-Paule, MEUNIER Renelde, MASSIN Catherine, VERBECKE Martine, GENYN Edouard, WINTERS Gummarus, LIBOTTE Lucienne, DELESTENNE Micheline, DEGUELDRE Christian, MEUNIER Flore, WIARD Evelyne, WEERTS Jacqueline, PREUMONT Raymond, GIACOMETTI Walter, VANMELLAERT François, NOEL Frédéric, MEYNAERTS Philippe, DIEDEREN Christiane, PIETTE Monique, LORIAUX Denise, FABECK Nicole, MANCO Rosaria, CANIVET Pierre, GILLET Yves, LATINIES Christine, LEKEUX Jacqueline, PAQUET Thérèse, DERIDDER Christiane, YERNAUX Colette, STOUPY Marie-Claire, REGINALDI Barbara, PICARDI Jeanine, ATZORI Cosemina, DE GREEF Evelyne, RICHOUX Françoise, TREMPONT Jocelyne, DELVAUX Armande, BEIGNE Geneviève, LIVIN Agnès, FRANCOIS Brigitte, GILLOT Agnès, COTONE Marie-Claire, MORRE Marie-Claude, GLINEUR Edith, SCLIFFET Françoise, BOSSAERT Marie-Christine, CLAUSE Marie-Anne, PIERARD Michèle, BALDOVINO Carolina, JAVIER Alicia, MONTE Purificacion, ZARATE Consuelo, LEGROS Régine, PABINES Lydia, VRYDAGS Solange, GILLAIN Anne, MANDERLIER Daniel, GODART françoise, PIETTE Marie-Anne, VAN WALLEGHEM Nadine, RYKS Cécile, CUYPERS Marcelle, HENAUT Cécile, MALOTAUX Agnès, GERVASI Antonietta, VANBELLENGEN Viviane, SEK Annie, DUVAL Lucette, GENDARME Chantal, ROBASZYNSKI Irène, BIRON Marie-Christine, LAROSE Chantal, PILAT Stanislawa, LERESSE Christine, CORDIER Claudine, CONARD Arlette, LEWY Irène, FRESCHI Eliane, PIRET Jacqueline, PEREMANS Claire, SAROT Claudine, MOUVET Jacqueline, SANDAPA Jacqueline, COUPAIN Cécile, VAESSEN Marie-Louise, COUPPEZ Liliane, COUNSON Claudine, FRANCOIS Marcelle, GEORGE Nicole, LAPEIRE Linda, IEZZI Orlandina, PRZYBYLOWSKY Jeanine, MOUSSET Liliane, STEENWEIGEN Ferdinande, MELLAERTS Daniele, CRESTANI Marguerite, BAIL Renée, MEURISSE Marie-José, BARTOS Maria, ROELANDTS Liliane, BARBIER Rose, CALOZET Germaine, GEGO Marie-Jeanne, MARISSE Françoise, POSTIAU Gilberte, FOSSEZ Liliane, LEBRUN Marie-Rose, GRAVINO Concetta, MENEGHINOTTO Angelina, STILMANT Danielle, MAGHUE Claudine, DEVOS Jocelyne, MORTELETTE Annie, DELCAMPE Noella, DEPAUW Jeanine, LEVAI Maria, PLUYS Louise Marie, LELOUP Françoise, LEMPEREUR Odette, TABURIAUX Hélène, DEVOS Gisèle, BARDELLI Laura, DEBAUCHE Marie-Paule, BEREGSZASZY Agota, VERSCHELDE léa, BURY Anne-Marie, LIZIN Jeanine, SERVAIS Renée, DOUMONT Lucienne, RENARD Suzanne, MIELCAREK Geneviève, VERPLAETSE Anne-Marie, CAYPHAS Chantal, LATOUR Nelly, NAVEZ Jeannine, VERSTICHEL Brigitte, GASPARD Marierose, HUBLET Brigitte, THIBAUT Michèle, DOUCY Nicole, CASSIANI Franca, BARDELLI Sarah Maria, PIRON Nicole, XIBERRAS Martine, PETRISOT Paul, DE VOS Colette, DE MAEYER Nicole, CRISPIN Martine, MINEUR Noella, MICHA Brigitte, CEULEMANS Amanda, HANS Martine, LAUDELOUT Suzanne, ANTHOINE Georgette, KEDZIA Sonia, NICAISE Jeanine, FORTEMPS Liliane, RENAUX Marguerite, GRARD Andrée, GARBAR Christine, BERNABE Claudine, COLSON Joelle, LUYCKX Marie-Louise, DIERINCK Omer, PIEROPAN Gabriel, DERUYTER Martine, CUVELIER Christian, DESJARDINS Jocelyne, TOUTIN Jeanine, TAVERNEL Yola, ADAMCYZK Suzanne, AUTIER Martine, BILONET Rolande, BOTTON Jeanne, COLLETTE Chantal, DE MUYNCK Brigitte, FRERE Chantal, GERSON Edyane, GOESSENS Marie-Thérèse, HOLMSTOK Marie-José, JEHU Nicole, KEUWEZ Georgette, LEFAIBLE Louisa, LEGAI Françoise, LERMINIAU Marthe, LONGUEVILLE Pauline, MATHIEU Anne-Marie, MATON Chantal, PAEPEN Claudine, WILLEMS Alice, VANDEPOORTEN Emilie, STILMANT Anne-Marie, CAWET Annie, LARBALESTRIER Andrée, LECOLLIER Jeanine, DEWILDE Paulette, DALCIN Mirella, NEUFORT Nadine, STERNAUX Nadine, LEMAIRE Josiane, PIEROZZI Nicolina, VANDEWIELE Jacqueline, ADAM Claudette, EDART Louise, ADAM Huguette, LARDIN Thérèse, CHEVALIER Claudine, ROLAND Nadine, ADNET Marie-Louise, DECAMPS Marie-France, MOYEN Marie-Christine, ROTTIER Nadine, DUPONT Chantal, HOET Jocelyne, FLIES Katia, PEETERS Annie, WESTYN Brigitte, ZAMPONI Françoise, MICHELS Yvette, ADNET Yvonne, LEBRUN Pervanche, PACE Wilma, COPPIN Marie-Christine, MIRGUET Rita, MOUCHET Nicole, MAGHE Francine, KEMP Marianne, WANTY Patricia, CHRISTIAENS Béatrice, DEMOITIE Annie, DEBEVE Chantal, DEBLAUWE Marie-Claire, CHARDON Noella, DESIRANT Chantal, GALLEZ Maryse, CAUDRON Chantal, LENOIR Anne-Marie, DUPONT Marie-Luce, FLOSTROY Kathy, FRIGO Nadia, GALANTE Marcella, VERRIEST Béatrice, METTEN Claudine, FAGGIANA Marie-Rose, DELAHAUT Chantal, BOURGEOIS Andrée, LAMBOTTE Colette, HUTSE Joelle, HOCQ Jenny, DETHIER Patricia, INFANTI Mireille, BRZEZINSKI Françoise, DEBOECK Marie-Claire, CAUDERLIER Véronique, CEDER Mireille, DELMARCHE Chantal, GIAMBONA Ninfa, GONZALES Marie-Rose, LOISEAU Françoise, MICHAUX Jeanine, REYGAERT Marianne, VERMIGLIO Gesuela, BERLOTTI Anna-Maria, MARNEFFE Monique, SVERZUT Elisabeth, DUFER Marie-Madeleine, PIEROUX Rose, BODART Annick, BRITELLE Gilberte, HERMANS Marie-Céline, VANDEKERCKHOVE Lisiane, MASOTTI Rolande, TAELMAN Suzanne, ZALEWSKI Ursula, BOURGEOIS Micheline, DEPRIL Michelle, DAUGE Astrid, RICHIR Chantal, LELOUP Claudine, NICAISE Georgette, DEBAST Jacqueline, DEFOSSET Marie-Jeanne, DEFELSENEER Colette, LACROIX Fernande, DELFOSSE Renée, HENRY Mireille, JONCKHEER Liliane, LECLERCQ Ginette, MINET Régine, DUBOIS Marie-Thérèse, DRUART Jocelyne, FREYAT Annie, BARTHELEMY Claudette, DUFAYT Monique, CARLAN Arlette, JACQUEMIN Gabrielle, DEPRET Nelly, DUSART Marc, BERGMANS Alain, WAEM Jean-Pol, DUTILLEUL Christian, CHRISTIAENS Patricia, CARLIER Arlette, FERNANDEZ Rizalina, TRUSZ Marie-Christine, BERTRAND Arlette, LESOIL Lambert, FORTHOMME Georgette, GILLAIN Claudine, ROUCOU Solange, VERBAERT Françoise, JANLIN Jacqueline, VERRYKEN Nadine, WILMOT Maryse, VANRILLAER Danielle, GEIBEN Jocelyne, QUINET Maryse, LEMBOURG Charline, MATON Danielle, DALMATIUS Jacqueline, JAUNART Nadine, LECOCQ Blanche, OP DE BEECK Françoise, DARDENNE Maryse, VALASSIS Kalliopi, GOFFIN Nadine, MAZY Jeannine, VERBEEST Nadine, KETELAERS Noella, QUETTIER Catherine, DEBLOCQ Michele, COLICIS Jacques, MEUNIER Jacqueline, FINET Marcelle, WALBRECQ Myriam, PAUL Mireille, STEENO Annie, DUMONT Aline, LIGOT Louisa, MARCHAL Anne-Marie, SCHREVENS Yvonne, VANDERZWALM Anne-Marie, DELMEE Lucie, DUSSART Nadine, DEVOS Michel, LETOUCHE Monique, FERON André, BOIGNET Christine, LABILLOY Nelly, VANDERBRACHT Daniel, PELLIZZARI Sylvana, DEJENEFFE Roland, BASTIN Marc, DUVINAGE Bernadette, THIBAUT Michèle 2, DECOLNET Bernadette, ROELS Mireille, BRISON Cécile, SOKOLOW Victor, HUART Yves, CECCOTTI Rino Joseph, REMY Jean-Pierre, VANDERMAELEN Michel, LEFEVRE Raymond, TOELEN Jean-Marie, DURCZOK Christine, PENNINCKX Margaretha, DETAILLE Alain, HAINAUT Thierry, BINON Jean-Pierre, BOUILLOT Pierre, RODARO Denis, CANTAMESSA Alain, COLLART Michel, POULARD Ginette, VERHEYLEWEGHEN Viviane, JACQUET Ernest, DEGIMBE Nadine, CHARLET Geneviève, DEJAN Gisèle, DEBEL Juliette, KACZMAREK Claudine, FRIART Françoise, GERARD Chantal, JEUNIEAUX Françoise, CAMBY Georges, GONSETTE Jean, AERTS Béatrice, DEROUCK Béatrice, VERSONNE Geneviève, GEUZAINE Michel, LOVRIX Annie, HOEBEKE Martine, D'HAEYER Renée, PAQUET Brigitte, ALBERT Francis, FIEVET Marie-Laure, JOURDAIN Christian, GENNOTTE Francine, BOSSEAUX André, VOUSSURE Jacques, HERREWYN Philippe, GONZE Christian, DEGAND Danielle, BUCHAMPS Andrée, VAN WALLEGHEM Danielle, MASUY Thérèse, COUNE Alain, LIMAGE Paule, WALEWYNS Jean-Luc, LAPLANCHE Regina, TOURNAY Christine, JADOUL Barbara, DEPELSENEER Josette, RASSE Maryline, MARCIPONT Annie, LALIEU Gérard, DESSY Jacques, HUEL Alain, ANSELME Jean-Pierre, BAIVY Marc, DUJARDIN Michel, LUCTKENS Jean-Marc, CEULEMANS Antoine, GILBART Michel, DENIS Philippe, DULIERE Alain, DASCOTTE Raoul, BRIQUET Alain, NEUTELERS Guillaume, RAFFYL Elhabib, MATKOVIC RAMIREZ Victor, DHOLLANDE Roland, WULLAERT Edgar, ZIOBRO Christiane, NERC Madeleine, BASTIN Suzanne, WILLEMS Rosa, BODSON Henri Charles, HENIN Marie-Claude, DESCHEPPER Nadine, SCHITTEKATTE Jacques, BONAZZO Melitta, LEFEBVRE Jacques, HONGNE Jean-Claude, FLORA Armida, FOOZ Françoise, MATHIEU Anne-Marie 2, PARIDAENS Jocelyne, PENET Francine, WATTIER Christiane, MARBAIS Claude, SCOHY Jeanine, GODEFROID Monique, DUTRONT Marie-Madeleine, SUAIN Marie-Claude, BAYET Roger, REUMONT Jacques, SCHELKENS Annie, SOBOL Marie-Madeleine, PIRAUX Françoise, STASSART Chantal, VERSTOCKEN Christiane, GEORGES Elyane, VAN PRAET Liliane, REYNDERS Liliane, ZANINELLO Graziella, BALCON Brigitte, SPANS Aline, ROBERT Elise, ZANATTA Françoise, BURM Mariam, ANCIAUX Solange, CHERON Françoise, VANDECASTEELE Isaline, PIREAU Marie-Christine, COLLICHE Léonce, COURTOIS Edith, DELIEGE Anne-Marie, BRODELE Hélène, CATTELAIN Jacqueline, FROMENT Christine, PIRON Serge, LAURENT Françoise, SOTTIAUX Claudette, LISEE Christian, ESPOSTO Paola, MISERQUE Annie, CRAVOTTA Lucia, DOKIER Micheline, BRUNEBARBE Dolores, LEPERE Dominique, MAREK Yvan, HENRY Francine, LIVEMONT Josette, DEVERGNIES Michèle, HIERNAUX Liliane, JACOB Danielle, DELABY Michelle, GILSON Anne-Marie, PIREAUX Claudine, POILS Jean-Marie, FIVET Françoise, HOCQUET Marie-Christine, JOSKIN Marie-Claire, HAUTAIN Dominique, DECHAMPS Jeanne, DESCHRYVER Viviane, BEDYNEK Stanislas, ZLOTOWSKI Gisèle, GHISTE Bernard, DOUCHAMPS Jacques, DELTENRE Jean-Jacques, NOEL Solange, SCHOLLAERT Madeleine, BOULANGER Simone, THIEBAUT Claude, BEIRNAERT Roland, CAUCHIE Michel, VAN CANEGHEM Christian, DECOSTER Christian, THIBAUT Philippe, BISTON Roger, HENIN Gérard, GOFFAUX Eugène, DUPONT Jean-Claude, FLASTRES Yves, DUBOIS André, DANDRIMONT Paul, GELEP Daniel, OVART Robert, PLETINCK Gilbert, VANDERMEULEN Daniel, DIGRAZIO Rocco, DOURDON Fernand, PETRELLI Agostino, HENRIET Roger, HUBERT Fernand, ANDRE Alain, BERGER Marcel, BRISSON Jean-Claude, TILMAN Guy, BERTRAND Dominique, TILMAN Raymond, BERGHEN Boniface, DREYERS Bertha, TACK Jules, MOUTIER Monique, RIMBAUT Marie-Louise, FELIX Ursmar, LEQUEUX Aimé, LAURENT Fernand, DERCQ Agnès, GHESQUIERE Léonard, HARMELI Yvan, FANNOY Joseph, DELTENRE Marcel, GOURMEUR Noël, RENARD Willy, FARCY Henry, CAERELS Nicolas, ROULET René, ROBERT Marguerite, GIOVAGNOLI Donatella, DEGRANDE Marie-Louise, MAGGI Giulia, MAZZONE Angela, PETIT Nicole, ONDERET Alexina, DERROU Messaouda, ROBERT Anne-Marie, MONNOM Patricia, CORS Marie-Christine, VANEYLEN Marie-Rose, VANDENHENDE Marie-Claire, IANNELLO Giuseppina, DEVAL Françoise, ALLEMERSCH Claudine, PARANNA Catena, VERBRUGGEN Yolande, JANSON Bernadette, CAVARIORCHI Juliette, NICOLAS Martine, IANNI Maria Pia, MARONET Béatrice, MANIL Mireille, DEPASSE Yvette, ROBERT Nicole, BLAT Madeleine, HIERNAUX Sabine, ROLLAND Bernadette, SIOLI Marie-Rose, SECULIER Christine, MARTIN Mercedes, ROBERT Mireille, DECARTE Jacques, VAN COPPENOLLE Alphonse, ZENTILLE Madeleine, DURIGUTTO Giuliana, SZYMANSKA Longina, MORALES TARRALBO Josepha, VAN CRAESBECK Irene, ROUFFIANGE Josette, HARDENNE Monique, MILLIAU Huguette, CIVET Claudine, WAUTERS Dominique, DELMOTTE Chistiane, LERAT Michèle, MIERMONT Renée, VLEMINCK Elise, BOSSART Andrée, ROMBAUX Gilberte, CHARLES Claude, GAILLY Michel, SQUILBIN Marie-Paule, DUQUESNE Arlette, BARONI Sonia, DE NEVE Véronique, DEPIREUX Jean-Baptiste, HANNOTEAU René, WALLEMME René, VANSWEEVELT Victor, VIESLET Michel, DELAUNOIT André, JOURDAIN Simone, ASPELAGH Fernande, DELFORGE Maryse, PETIT Yvonne, DEKEULENEER Yolande, LACROIX Monique, OOGHE Danielle, DAGNELIES Fernande, BOMBLET ida, MICHA Geneviève, MARCOUX Marie-Louise, VAN PETEGEM Berthe, MINIQUE Renée, DAMAS Louise, DENEVE Madeleine, MORTIER Hélène, VANDECASSYE Christiane, DETHIER Sidonie, DELVIENNE Micheline, HARDY Béatrice, LEVECQ Colette, DUBOIS Claudette, RECLOUX Eliane, FONCOUX Noella, PRINCEN Jeanne, HIANNE Viviane, ROULET Joelle, WOTQUENNE Bernadette, JADOT Colette, DE GREEF Nadine, DESCY Ariane, MACHTERLINCK Roberte, DEL PIO LUOGO Eda, ANTOINE Marie-Joseph, DEKEYSER Nadine, POLOME Roberte, TYLEC Marie, RICHIR Françoise, SONEGO Françoise, DESCY Françoise, DELANGRE Georgette, DECARPENTERIE Marie-Christine, DELPORTE Nadine, DE WILDE Claudine, ETIENNE Mireille, TEVEL Claudine, THIRIFAY Bernadette, VLEMINCKX Nadine, TOURTIER Yvette, BEKEN Georgette, DUTRONT Marianne, BOMBLET Irma, HANOTIAUX Michèle, DEKETELAERE Eric, VANGHELUWE Jenny, MINET Sylvain, CALUWE Serge, CONTE Nicole, GANASSIN Angela, LEMAIRE Josiane, LHOSTE Claudine, MARLIER Jeanine, APPART Bertha, DECROES Jeannine, BOUILLET Jeanine, TENRET Edith, GASPARD Alberte, SCAILTEUR Anita, HERBOTS Lucette, GODART Claudine, DUSSART Noella, BLONDEAU Rita, CURLE Edith, VAN KERCKHOVEN Bernadette, CAWOY Liliane, PAUWELS Jeannine, SIMONART Monique, TRICART Christiane, COORENS Rita, SANPO Dominique, GUYAUX Brigitte, ISTA Fernande, LELEUX Fernande, TELLIER Ida, VANEYLEN Nadine, SANDRON Eliane, JANLIN Jean-Marie, BAILLET Serge, LORIAUX Claude, VLEMINCKX Bernard, DEPAUW Pierre, GENERET Gisèle, LEONE Anna-Maria, STOCLET Eliane, MAGHE Colette, MINNAERT Françoise, MESUREUR Marine, FRERE Irma, SCLIFFET Michel, D'HEURE Marie Claudine, GIACOMETTI Lina, MAGHIS Jacques, DUTILLIEU Franz, MONIER Claude, CAMBIER André, VAN DER SCHUEREN Ernest, MICHAUX José, COPPIN Jean-Pierre, MATON Robert, SEBILLE Jean-Claude, LECOCQ André, VERSCHUEREN Marie-Louise, GLINNE Claire, POCHET Simone, GARIN Marcel, LOSSIGNOL Christian, DURIEUX Ruddy, GILLARD Mathilde, BURY Nicole, JAUQUET Andrée, CHAMELOT Evelyne, ROTTIERS Francine, BOMBLET Monique, DECLERCQ Bernadette, ALU Vincenza, SILBONI Dominique, MEEUS Jaqueline, DJENNADI Madeleine, CECCON Marie-Claire, DENAYER Irène, THIRION Marianne, SADIN Flora, DEDECKER RaymondeDELMOTTE Christiane, SIRJACOBS Josée, LECOCQ Marguerite, ABELS Martine, ROULET Lucienne, FONTENELLE Georgette, ROULY Chantal, BUKI Monique, STIENNON Anne, VASILE Rita, GILBART Marie-Madeleine, DI GIUSEPPE Anna, BAGATIN Anna-Maria, NATALI Cesarina, PALANZA Flavia, LUYTEN Christiane, BOMBLET Annick, BROODCOORENS Francine, QUERTINMONT Bernadette, HIERNAUX Sabine, DE KEYSER Andrée, HUGE Thérèse, BASTIN Sylvain, TANNEUR Willem, MARCOUX Jean-Marie, BLONDIAUX André, VANDERWALD Aimable, MARCHAL Philippe, GREER Herman, BAYOT Jean-Claude, WAGNER Michel, PREVOST Marie-Thérèse, DEVOS Ghislaine, PIRAUX Andrée, VANSWEEVELT Claudine, DELOGE Josiane, BACH Hilde, TILMANT Annie, MOULIN Marie-Christine, DE VOS Jacqueline, MERCIER Marie-José, ROMBAUT Cécile, DAGNELIE Euphémie, DROPSY Micheline, NOEL Denise, ENGELEN Marie, LANNOY Lucienne, JADIN Anne-Marie, FRANCOTTE Jeanine, BAUDENNE Irène, SZYMANSKA Waclawa, ROULET Odette, ROULET Nicole, CAMUS Gisèle, DUMONT Elisabeth, LEGAT Jacques, VANHAVERBEKE Daniel, NOERENS André, VANSWEEVELT Victor, MARION Andrea, DEKONINCK Willy, HERION Freddy, DECONINCK Jean-Pierre, DANIAUX Jean-Marie, HUVELLE René, MENZEL Katadin, NEIMAN Sachman, TONNEAU Lucien, MAUFROID Françoise, NOPPIUS Jules, BAUDRENGHEIN Charles, HUSTIN Remy, DELFOSSE Pol, BODART Louis, RAUSIN Guy, MOREAU Marthe, DESNEUX Jean-Jacques, LEDENT Sylviane, SIRAUX Pol, COWEZ Suzanne, AUPAI Michel, VLOEBERGS Edouard, HUART Bruno, LECRON Luc, COLLARD Colette, ROBYNS Jeanine, RODHAIN Jean, BERIYAT Witold, MEUNIER Henoch, COLLARD Michel, CALAY Raymond, RAYNAL Lucien, D'INVERNO Emile, SCHOTEN Henry, HUYSMAN Eric, SAUER Roger, BRICQ Jean, MASURE Nicole, MEUNIER Renée, GOSSIAUX Suzanne, BARRY Maria, SERVAIS Arlette, HENNUY Arlette, ALEXANDRE Willy, ANDRE Raymonde, MARCIPONT Annie, CAWET Raymonde, AGLAVE Maurice, DULIERE Maurice, POUSSET Elie, DEGROOF Jules, DENOOZ Camilia, SALMON Marie-Jeanne, ADAM Rita, DERIDDER Christiane, DURY Claudine, TARIN Danielle, ZIOBRO Christiane, HERLIN Micheline, GLINNE Oliva, BLONDEAU Danielle, DEHUT Hughette, FRANC Marthe, DESWAEF Rosa, WALEMME Eve, TEIRLINCK Yvette, GILLES Annie, DALLONS Roberte, VANDERMAST Maria, HOREMANS Sabine, SANDAPA Marlène, LAFAUCHE Esie, DUPONT Guy, DEBRUYNE Germaine, GAUTHIER Marie-Thérèse, DEFRISE Rose-Marie, BARREA Bernadette, PIRARD Marthe, BAEGHE Viviane, VANDERMAST Hilda, VANCALSTEREN Marie-Thérèse, DEVILLEZ Claudine, GOSSET Angeline, SKOROW Marie, DEFRISE Nicole, MATHIEU Anne-Marie, ADRIANNE Denise, DEPIENNE Elisabeth, TIU Henrietta, ORTIZ Nenita, CIERVO Delia, GO Clarita, BALISAN Veronica, FRANCIA Reynaldo, LACABA Rosalinda, LANSANG Angelina, VIRAY Evelyn, SUNICO Susana, TICZON Paz, TALPLACIDO Emilia, MALILAY Betty, BAGUAN Virginia, LEMOS Consuelo, FUENTES Melody, LIM Theodoria, RODRIGUERA Adela, BARBON Judy, BLANCAFLOR Lorna, BOMBAY Carmelita, AUGUSTIN Lilia, COVARRUBIAS Roque, ARIOLA Constancia, MAUCANA Abunavas, HERNANDEZ Salne, LARA Julietta, DUPONT Anne, BOON Claire, SOLAS Nicole, SMAL Jacqueline, SVETLANA Dernovai, POUMAY Claire, LAVEAUX Sylvie, DUPUIS Georgette, VERDEUR Claudia, FALLA Luce, MEUTE Marie, REMY Micheline, CLUA Santa-Maria, SEGERS Danielle, MARQUIS Nicole, BASTIN Michèle, BUISSERET Annie, DEPELSENEER Colette, GOUX Lucienne, LAMBILLOTTE Chantal, POULET Yvette, CUVELIER Jeanine, GODART Augusta, GREGOIRE Ghislaine, LINDERMAN Rose, BODART Ida, CARLIER Jeanine, BOURET Françoise, DAMINET Annette, DERAEDT Lucie, HALLET Yvette, APPART Andrée, PHILIPPE Lucette, LELONG Danielle, LENGLET Denise, LECOCQ Blanche, BOTTAMEDI Celina, GODART Renée, DUFRANE Cécile, DITILYEU Martha, DEWULF Marie-Thérèse, TELLIER Vitaline, BAUDOUX Bernadette, RAVASIO Rachèle, COLLET Georgette, BRUNEMER Jeanine, FOURNIER Arlette, TORDEUR Anne-Marie, MASIN Paula, EVRARD Rose, HENRION Nadine, LAVAL Andrée, MATTYS Andrée, CAELEN Josiane, GOUX Monique, MASSIN Catherine, DENIS Marie, PIPITONE Francesca, LEBON Lucy, VANUYTRECHT Anne-Marie, FERIN Annie, DELOBBE Paula, HONORE Christiane, BEREGSZASZY Agnès, VERSCHELDE Léa, MEUNIER Flore, PETRY Rose-Marie, DEWITTE Suzanne, CAPEL Marie-Rose, DI PIETRO Antoinette, LESOIL Jeanne, GOFFIN Nadine, FOUYON Liliane, JALET Renée, VERKEMPINCK Marie-Thérèse, MATHIEU Hélène, LEGROS Leona, VASSAUX Jeanine, LEBRUN Adrienne, RECHER Jeanine, VANRYSSELBERGHE Hélène, SIMON Anne-Marie, SCHEPENS Madeleine, BRABANT Emilie, SEMOIS Gilberte, FILIP Hélène, BROHEZ Lysianne, DYKY Magdalena, AIXENDRI Barbera, LEGRAND Denise, COLLE Fernande, FLIES Katia, MENIN Christiane, KUBIAK Dominique, POLUTNIK Ida, ANTOINE Marcelle, BARLET Micheline, VAN OVERBEKE Marie-Rose, HERBAGE Yvonne, PHILIPPE Mauricette, PIETTE Rose-Marie, BICEGO Clara, DUEZ Françoise, MINET Nelly, DUBOIS Annie, STOCLET Elyane, CHARLES Christine, HECTOR Gerardy, BICEGO Esterina, CORNIL Denise, RUELLE Anne, MOURUE Colette, VERCRUYSSE Mauricette, LOISEAU Colette, SEGERS Lucette, HOBIN Clémentine, JEHU Nicole, AUWAERT Rita, BAIL Viviane, SVERZUT Simone, DELIRE Simone, GILLAIN Marie-José, DUBOIS Adelin, SCHOONBROODT Marie, DONNAY Yvette, LECLERCQ François, GILLET Jean-Claude, DEJENEFFE Roland, BRETON Claudine, DAUBE Pierre, LEMAIRE Monique, MASCAUX Marie-Paule, HERPIN Denise, LAVERGNE Gérard, MASURE Léon, PAITIER Arthur, GOORICKX Michel, MASSON Léopold, LOTHIER Robert, DENAMUR José, CAUWE Guy, BLONDIAUX Daniel, BOSSEAUX Michel, VANTIGHEM René, TAMBOUR Rosa, DEGAND Christine, FABECK Nicole, FONTEYNE Denise, LEBON Odile, LOMBART Luc, BRIHAY André, BODART Christiane, MATHOT Yvette, BIEBUYCK Robert, VERGEYNST Chantal, DELMOTTE Brigitte, NOUL Jeanne, PROVOOST Christina, CLERENS Joseph, DEFOSSEZ Edith, ALEXANDRE Jean-Pierre, ANCIAUX Nelly, DELOOZ Elie, VALLEZ Daniel, KOVAC Léopold, NOEL Irène, WILLIAME Jocelyne, POSOCCO Victoria, COURTOY Charlotte, BERNIS Maurice, JADIN Emile, WULLAERTS Edgard, SCHOONJANS Charles, CATALDO Georges, DASCOTTE Raymond, PIANETTI Jacky, PONCELET Bernadette, WEVE Jeanne, FELLER Evelyne, FRAITURE André, TRNIKOVA Blazeno, D'IDEMBOURG Henri, MUSCK Berthe, LEENDERS Noella, BUSTIN Fernande, GEYLENS Marie-Hélène, VANMALSACK Claudine, DEBAISE Ghislaine, SABLON Léona, GOBLET Claudine, TERCLAVERS Nadine, CAVALIN Celina, BAYET Georgette, MAES Anne-Marie, DAUW Marie-Madeleine.

A Vésale se trouve Pascal GOOSSENS, que nous avons recensé sur le site des cokeries d'Anderlues ; il y était concierge. Nous allons désormais visiter le paquebot échoué. Les photos font mal au coeur dans bien des couloirs. Témoignage en images.


Lorsque l’on voit ce bâtiment, de prime abord il n’a pas l’aspect d’une ruine.


En effet cet espace a été sanctuarisé pendant près de 30 ans.


Le hall d’accueil tel qu’on le voit dans le documentaire de Defossé.


On y reconnait aisément l’éclairage en forme de soleil. Cet espace a été totalement clôturé. C’est-à-dire que de là, on ne sait rejoindre aucun autre espace.


Au rez-de-chaussée, un couloir linéaire donne sur des espaces de soins assez sombres.


Un métier à tisser. Personne ne sait pourquoi il est là, mais il a toujours été là. D'après Thomas Dumont, qui nous écrit à ce sujet : Ailleurs qu'à Vésale, un vieil oncle qui était en rééducation suite à une opération avait tissé une écharpe ou un objet du genre. J'imagine que cela sert à la rééducation car cela requiert une certaine coordination. Voilà donc une première hypothèse !


Cette impasse donne sur des locaux de dentisterie.


Au niveau +1 se trouvaient tous les espaces administratifs de l’hôpital.


On y trouve en ordre dispersé une quantité faramineuse de matériel médical.


Ce matériel n’est pas destiné à être détruit. Des ventes et des dons ont lieu sur initiative de Vésale.


Les grandes quantités d’archives retracent une large part de la vie de l’hôpital.

SUITE >