Tchorski
Tchorski
Les ardoisières du Luxembourg

 

L'ardoisière du Haut-Martelange

Il s’agit d’un vaste site ardoisier du Luxembourg, localisé à proximité immédiate de la ville de Martelange. Resté durant longtemps inoccupé, le site est aujourd’hui sous exploitation touristique, il s’agit du musée de l’ardoise du Haut-Martelange. Le vaste site comporte les fosses Johanna, Laura, Margrit et Hilda. Un homonyme existe concernant la fosse Johanna, il s’agit de la fosse Kuborn. La fosse Laura quant à elle s’appelle parfois la fosse Nanquette.


Les locaux de la scierie.


Devant est stockée une berline qui est adaptée à la pente du plan incliné.


Le mur est incroyablement colonisé par de la capillaire des murailles.


Ca rend ce vieux bâtiment de forge très esthétique.


Le bâtiment de la fosse Johanna.


Le plus emblématique du site ardoisier, il est tout en longueur.


La partie centrale comporte un clocher.


L'édicule est l'entrée de la fosse Johanna, qui se visite de manière touristique.


L'entièreté du bâtiment.


L'extrémité est affublée d'une grande Sainte-Barbe, qui a chaud dans sa serre.


Alignement de berlines, vers la rue des Tilleuls.


L'entrée de ce qu'on appelle l'abri, qui en réalité est une entrée de fosse. C'est à proximité de l'atelier du contremaître.

Alignement de berlines au coeur du site.


Wagonnet porte bidon.


Au n°1 Haut-Martelange, ancienne entrée du site, il a été conservé le nom qui surplombait le portail.


Le fronton qui surplombe l'ancienne cantine.


Le bâtiment de la fosse Laura. Derrière dans les chalets du marché de noël se trouve l'ancienne accès à la fosse Rosset.


La rue Haut-Martelange est tellement encaissée entre les murs de remblais, un soutènement a été nécessaire.


Nous clôturons cette visite par le chemin du retour, via la fosse Johanna.


Les visites sont organisées les premiers dimanche du mois.

L'ardoisière de Rombach

L’ardoisière de Rombach est localisée à proximité immédiate de Martelange. On l’appelle aussi l’ardoisière Adolf, ou encore Grube Adolf. Il subsiste un chevalement, de constitution assez primitive, les molettes, les câbles et une installation de treuillage. Le puits a été dallé. Le noyage est très proche de la surface (moins de 10 mètres).


Voici le chevalement de l'ardoisière de Rombach.


En haut subsistent les deux molettes.


Vue sur le câble, encore relié à la machinerie.


Ce lieu, nous l'avons visité en 2002. Les photos ont été supprimées au vu de l'assez grande similitude malgré les années d'écart. Ces archives ont été conservées.


Le local de la machinerie.


Le moteur diésel avec derrière, la citerne.


Le lieu, ouvert a tous les vents, est assez dégradé.


Le poste de commande, dont il ne reste plus grand chose.


Isolé dans un grand verdoux, le lieu subit l'abandon.

L'ardoisière Angelsberg

L’ardoisière Angelsberg est localisée dans les environs de Martelange. En bord de Sure se trouve une galerie basse, effondrée assez rapidement. En haut de la pente se trouve un bâtiment ruiné, protégeant un puits. Ce puits est noyé assez rapidement.


L'ancienne entrée en bord de Sure.


C'est immédiatement peu avenant.


Le bâtiment du puits.


Approchant la ruine, il est assez bien végétalisé.


Le puits, débouchant sur du noyage.

L'ardoisière d'Asselborn

L’ardoisière Asselborn est localisée dans la campagne luxembourgeoise. On l’appelle aussi l’ardoisière Emeschbaach. Elle est localisée entre Asselborn et Emeschbaach. Un chevalement assez sommaire existe toujours, ainsi que des locaux de fenderie, bien qu’ayant fait l’objet de rénovations conséquentes. Les réutilisations à des fins privées travestissent un peu l’aspect ardoisier du site.


Le petit chevalement, en bord de route.


Cette installation est quasiment encastrée dans un volume d’habitation.


Il subsiste plus ou moins une installation de treuillage.


C’est apparemment une ancienne poudrière.

ACCUEIL