Tchorski
Tchorski
La Z.A. de la Croix Brisée

Cette petite page est plus une question posée qu’un véritable documentaire à part entière. Face à nos nombreuses recherches historiques menées dans les grandes mines et les vastes aciéries, est-il possible de mettre en valeur un lieu tel que celui-ci ? Le site en question est petit, sans intérêt architectural et nous ne disposons pas de la moindre information le concernant. Internet est totalement muet sur la question. C’est un défi en quelque sorte. En attendant, ce petit zoning industriel est un témoin d’un navire qui chavire. Il démontre qu’absolument tout se casse la gueule, dans le moindre recoin de campagne tout comme en ville. Les petites sociétés faillissent les unes après les autres. Ne restent que les affreuses grandes multinationales. C’est comme s’il y avait un état d’urgence limite « alerte rouge », mais personne ne réagit. Amis lecteurs de Pierre Jovanovic, bienvenue dans cette page.

Sur place nous n’avons pas trouvé le moindre document permettant de retracer un historique. Nous sommes face à une page blanche. Cela témoigne donc d’une difficulté toute particulière à traiter le sujet. Ce documentaire est dédié aux pauvres gars de Creatif Diffusion, ayant fait aveu de faillite deux jours avant notre passage sur place.

Il s’agit de la Zone d'activité de la Croix Brisée, localisée à Hanches à proximité du hameau de Cady. Située sur la route menant de Epernon à Nogent-le-Roi, en gros c’est un peu un bout du bout de la commune, où l’on ne passe jamais. Le site a été implanté sur l’espace d’une ancienne carrière à ciel ouvert.

Le premier bâtiment à être construit est celui à front de rue (celui de Creatif) et date de 1965. Entre 1967 et 1970, tous les autres bâtiments ont été implantés coup sur coup. Ce zoning industriel comporte et comportait les entreprises suivantes : SMC, Création Nature, Bien-Être Assistance, Calbrix Menuiserie, Creatif Diffusion. Nous n’identifions pas Editions Flash ni Pilot.

Les lieux, actuellement de très grande nature, sont sauvages, plaisants et survolés par deux buses courroucées.

SMC était une entreprise réalisant du sablage, grenaillage & décapage. Le bâtiment comportait une chambre métallique de sablage. Le traitement des métaux qui y était effectué semblait concerner des pièces de véhicules. L’entreprise comportait un logis à l’étage. La société a été créée le 7 mai 2007 et a fait aveu de faillite le 12 mai 2016. L’établissement était géré par Colette RENNER.

Création Nature était un établissement réalisant du détail de commerce alimentaire. L’entreprise a été créée le 1er octobre 2003, et a fait aveu de faillite le 13 décembre 2012. Le commerce était plus connu sous le nom de Polange et s’était spécialisé dans le complément alimentaire. L’établissement était géré par Jean-Paul GALLERAND, lequel est auteur de plusieurs ouvrages de type guide de santé et jardinage respectueux.

Bien-Être Assistance n’est pas identifié, bien qu’étant de présence avérée sur le site (le panneau d’information le mentionne). Il s’agissait éventuellement d’un établissement réalisant de l’aide à domicile pour personnes âgées.

Calbrix Menuiserie est un établissement actif. C’est un atelier de menuiserie, d’ébénisterie et d’agencement intérieur sur mesure. L’artisan effectue de la création et de la restauration, fabrique des meubles sur mesure et réalise de l’agencement. L’établissement a été créé le 1er mars 1985 et il est géré par Patrick CALBRIX.

Creatif Diffusion était une agence de communication, une entreprise réalisant de la création et de la diffusion d’imprimés publicitaires, des pelliculages de véhicules, de la création numérique, des drapeaux publicitaires. La société a été créée le jour de l’été, le 21 juin 2013, et a fait aveu de faillite le 13 juillet 2018. L’établissement était géré par Jean-Noël PALERME.

Au vu des désaffectations, le site devient peu à peu une réserve naturelle. En effet la clôture du lieu empêche les intrusions. Le domaine est géré par un habitant, qui est très heureux de bénéficier de ce grand terrain naturel, au calme.

Ainsi, voici les quelques photos réalisées lors de cette promenade.


Le site est désormais plongé dans une nature intense, c’est agréable.


Les bâtiments, ouverts à tous les vents, offrent le gite à des animaux.


Afin de passer de l’un à l’autre, il faut se frayer un passage dans la végétation.


Les bâtiments, des années 70, ont une qualité architecturale faible.


Tous vides, ils s’organisent sur des halls fonctionnels ou de petits espaces industriels.


Certains bâtis respirent un abandon de longue durée.


Fenêtre à vaguelettes.


Le hall des bacs oranges.


Quelques imprimés publicitaires permettent d’identifier quelle entreprise fut présente.


Quelques squatteurs ont fait des dégâts.


Mélancolique porte donnant sur un abandon abondant.


Au sein de cette entreprise, c’est un bazar nettement plus prononcé.


La marque d’une forte tristesse, jamais exempte de ces faillites à répétition.


Vers l’entreprise de sablage. La nature regagne ses droits.


Le hall industriel.


La chambre de grenaillage.


Curieuse inscription, mentionnant un compte de dates.


Avant de partir, le ménage fut fait.


Fenêtre sur la nature luxuriante.


Quittons cette entreprise, pour regagner la broussaille.


Non sans donner un regard sur ces nombreuses herbes de Saint-Jacques.


L’ancien bâtiment estampillé Pilot, dont l’entreprise ne nous fut pas identifiée.


Vaste hall totalement vide. Dedans les jeunes font du skate !


Refermons cette page. Les buses, soulagées, repartent à la chasse.

ACCUEIL