Sonorités de Court-St-Etienne - Paysage sonore

Paysage sonore de la ville de Court-St-Etienne, Belgique.

Ce paysage sonore concerne la petite ville de Court-St-Etienne, Brabant-Wallon, Belgique. Les hameaux prospectés sont Tangissart, La Roche, Faux, Beaurieux, le Ruchaux et Limauges. Au fil des parcours sonores menés en Belgique dans toutes les grandes villes du pays, il s'avère que je possédais une collection sonore assez ancienne (2012 à 2015) au sujet de Court. Jusqu'ici cette dernière restait dans les tiroirs, sans véritablement servir. C'est dans cet élan que j'ai mis en œuvre ce court paysage, afin que tout un chacun puisse en profiter. Hormis son ancienneté et sa technique parfois modeste, le parcours s'inscrit bien dans la lignée. Bien sûr il ne possède pas les grands flux touristiques, ça n'en reste pas moins un témoignage sonore important de ce qu'est notre Belgique. Bonne écoute !

 

0:00 - A la gare de Court-St-Etienne, lors du départ des élèves de l'ITP, du CEFA et du collège Saint-Etienne. Cet enregistrement est sourd et médiocre au vu de sa technique, mais il s'avère que ces sonorités n'existent plus de nos jours. Le passage à niveau a été remplacé, d'où l'importance de conserver précieusement.
4:12 - Chahut dans la cour de l'école de Wisterzée.
9:00 - A la rue du Créquion dans les bois du Ry d'Hez. Un pic attaque un vieil arbre quasiment mort. Au loin, un chien hurle son désespoir d'être seul. Le sud de la commune est marqué par une ambiance forestière.
13:20 - Lors de la braderie, défilé et parade des Gilles de Bouvy.
19:16 - A la rue Crombé se trouve une jolie compagnie de poules. J'avais pour intention d'enregistrer le coq, très tôt le matin. Cependant il s'avère que dans le noir, les poules ont pris peur, ce qui explique le tapage généré. Autant dire que j'ai provoqué un fameux réveil du voisinage !
22:04 - Jour de pluie, rue de la Chapelle. L'ambiance est maussade, sous le vaste auvent agricole de la ferme Vandevoorde.
25:44 - A l'arbre de la Justice. Jour de grand vent, le souffle s'engouffre dans un piquet de panneau troué, et provoque cette curieuse musicalité amusante. Ce son n'existait que par tempête et suite au remplacement des panneaux, n'existe plus à ce jour.
28:02 - Place de Faux, Joseph Donckers évoque les souvenirs de sa jeunesse.
31:44 - Rue du Réservoir, dans le bois de l'Heuchère. Le printemps fait naître un singulier chant des oiseaux. C'est une symphonie dans la forêt.
35:44 - Lors de la braderie, parade de la fanfare Oberbayern
39:32 - Dans la cour du collège Saint-Etienne, section fondamentale à la rue du Village. Des enfants jouent bruyamment au foot. Désormais cette implantation n'existe plus.
41:28 - A la ferme de Didier Ryckbosch. Les veaux sont enlevés aux vaches. Durant cette période, les vaches meuglent jour et nuit, à n'en plus finir, jusqu'à perdre leur voix. Cela explique les grognements d'ours. Ce sont des vaches qui n'en peuvent plus. Poignant témoignage sonore de la partie rurale de la commune.
47:24 - Dans la cour de l'école Defalque, du temps où il se trouvait là une implantation scolaire accueillant les tous petits. C'est un bien fameux chahut que l'on peut entendre dans cet espace restreint et clos.
49:15 - La statue de la place des Déportés, une enfant explique la signification de ce monument.
50:18 - Rue de l'Arbre de la Justice, dans la pinède. En cette chaude après-midi d'été, les oiseaux chantent avec douceur dans ce bois charmant. Cela permet de clôturer ce paysage sonore dans l'apaisement.
Durée totale : 57:37 mn.

ACCUEIL