Tchorski
Tchorski
Les ciments des Tailles (2/3)

 


C'est très-très-très dur à photographier, ceci est une taille. C'est un chantier d'exploitation très pentu,
qui pour nous ici est orienté vers le bas. Ce sont de forts volumineux vides d'exploitation.


Une grosse taille d'exploitation, avec une personne au fond. Les photos sont éminemment lamentables, considérant la brume présente en masse dans ces vastes galeries inclinées.


Que je vous rassure tout de suite, la corde n'a pas été utilisée de la sorte. Le frottement est terrible.
J'ai fait la photo avant la descente et la corde a été protégée.


A droite, le haut d'une taille perfore plus ou moins la galerie de roulage.


De vieux wagons sont enfouis sous les tonnes de roches chutant du ciel.


Le volume des roches explique clairement quel danger il peut y avoir à se situer là.


Une échelle permet une jonction sur des chantiers d'exploitation très fortement inclinés.


Dans la galerie des trémies, nous disons au revoir aux lieux, voués à leur graduelle disparition.

L'étage 63


Le niveau 63 était l'accès principal de la mine, dans des temps reculés. A ce jour, c'est effondré en de nombreuses parts et totalement inaccessible du jour.


Il subsiste ça et là des trémies, mais un effondrement massif empêche systématiquement toute progression.


Au fil de nombreux étages, les galeries sont malgré tout jolies, mais elles font rarement
plus de 200 mètres de développement.


Le pendage est, comme on le voit, fort prononcé.


On est bordé de chaque côté par un banc qui se trouve être quasiment parfaitement plane. Impressionnant.


L'aspect est cependant quasiment partout presque identique. C'est monotone.


Seul l'étage le plus bas possède une variation, avec le creusement en vaste volumeétagé en deux galeries.


On ne peut pas dire que le pilier subsistant soit du plus rassurant, et pourtant ça tient !


C'est dans ce type de croisement que l'on comprend bien que le volume d'exploitation est important.


De partout cet effondrement massif ne nous permet pas de passage.


L'exploitation est traversée dans sa partie haute par un gros puits carré.


C'est pour le moins joli, d'aspect soigné et intéressant. Il se peut que ce puits servait à l'extraction des matériaux, mais nous ne possédons pas le fin mot de l'histoire.


Dans l'extrémité haute de l'exploitation, les volumes se restreignent.


La recette de la partie intermédiaire du puits carré. En effet ce puits rencontre plusieurs galeries horizontales.

SUITE >