Les bois bosniaques

 

 

Droit de réponse :

Cette page est un droit de réponse. Attaqué à la base de mon activité, je ne peux plus rester sans agir. Certains, qui ne se cachent même plus derrière l'anonymat, prétendent que les bois serbo-croates sont supérieurs aux bois bosniaques. C'est inculte à un point à peine imaginable. C'est n'importe quoi ! Ca n'a rien à voir. A ces propos honteux évidemment, j'ai commencé à prodiguer des explications scientifico-philosophiques, mais mes détracteurs n'ont rien voulu entendre. De ce fait j'ai voulu rétablir la vérité.

Je précise que je n'accepterai de droit de réponse au droit de réponse que par recommandé, et si possible au Delicia en présence de Gery, huissier de justice. A défaut, tout sera considéré comme nul et non avenu et vous serez invités à danser trois fois sur ik ben chauffeur, autour des chaises en queue-leu-leu.

Précis historique :

Les bois bosniaques proviennent des forêts d'Hussigny-Godbrange, en Lorraine, un chef-d'oeuvre à jamais hors de pair en matière d'abomiffreux. Les bois bosniaques ont longtemps été copiés mais jamais égalés, Hussigny représente un sommet incontestable de beauté moche, ce qui a mené à la création de la République Soviétique Populaire et Démocratique de Glauquie en 2002, avec Antonin Lainé comme souverain. Il fut maintes fois argumenté que l'origine du bois bosniaque est romaine, puis réutilisée par facilités par les bosniens. Comme nous le dit VDB à ce sujet, c'est de la foutaise.

Précis scientifique :

Les bois bosniaques sont quantifiables, ce qui amène la démonstration suivante (qui clouera le bec aux plus hargneux, je vais droit au but). La formule de quantification sylvestre des bois bosniaques est la suivante, nous évoquerons à demi-mot timide le bois serbo-croate puisque nous sommes bien obligés d'en arriver là.

La formule de quantification du bois bosniaque


(E) bois bosniaque égale :
- (m) représente la difficulté de progression, dans un enchevêtrement merdique de bois effondrés et de lianes glauques de chèvrefeuille. (optionnel).
- (v) représente l'unité d'aspect morne. Le bois bosniaque est maussade à tous horizons glauques. (obligatoire).
- (l) représente le nombre de trous d'obus présents, qui abus de langage oblige, sont les vestiges de galeries minières pourries fontissées et dangereuses. (obligatoire).
- (c) représente la quantité en tonnes de déchets, qui sont forcément rouillés et/ou complètement pourris. (obligatoire).
- (d) en dernier lieu représente la quotité visuelle de mousse infecte présente sur les branches d'arbres pourries (optionnel mais très apprécié).
- (0) est l'unité aléatoire de panneaux de propriété privée, danger pièges, chien dangereux (optionnel mais caractérisable comme indispensable pour certains, et disons que cela s'avère discutable, discuté, soit, des négociations sont en cours).

A titre de comparaison, nous sommes contraints d'évoquer le bois serbo-croate. L'unité (E) du bois serbo-croate provient historiquement des zones de conflit de la Krajina. De manière écœurante (mais qu'y pouvons-nous ?) un abject scientifique Saint-Gillois a affublé un bois montois de serbo-croate, alors que nous étions là même dans la définition pure du bosniaque. Certes, nous plaquons de manière irréfutable la formulation du bois serbo-croate.

La formule de quantification du bois serbo-croate


(E) bois serbo-croate égale :
- (m) représente le nombre élevé d'obstacles à passer, au travers des troncs éboulés à moitié pourris et des lianes pendantes abondantes de Lonicera Periclymenum. (optionnel).
- (v) représente l'unité d'aspect mélancolique. Le bois serbo-croate est morose et sinistre où que porte le regard. (obligatoire).
- (l) représente le nombre de cratères difficilement praticables et faisant chuter. Un terrain chahuté comme à Verdun est typique, mais l'origine minière de vieilles galeries dégueulasses et dans un état alarmant s'avère indispensable. (obligatoire).
- (c) représente la quantité en tonnes de décharges sauvages des années soixante, que jamais aucune municipalité n'a voulu nettoyer. (obligatoire).
- (d) représente l'appréciation visuelle de poquets de lichens sordides présents sur les branches croulantes d'arbres en semi-décomposition. (optionnel mais très apprécié).
- (0) est l'unité aléatoire de panneaux de chasse gardée, accès interdit, danger présence d'anciennes exploitations minières, pas forcément présents mais qui s'ils sont là, apportent un plus nettement apprécié.

Conclusion et ouverture d'esprit :

Je crois qu'en matière de démonstration, on ne peut guère faire plus précis afin de démontrer scientifiquement que ce n'est pas la même chose. Si vous avez un problème psychologique à ce sujet, rendez-vous par vous même à Hussigny-Godbrange et vous comprendrez ce que c'est qu'un territoire affreusement glauque et une politique urbanistique désastreuse.

Signalons à toutes fins utiles qu'un bois ukrainien est caractérisé par ses fruits déformés par la radioactivité, un bois albanais par ses terrains minés, un bois de l'Epire par ses hordes de chiens aux quenottes acérées, un bois kosovar par ses ruines de fondations en mauvaises briques oranges, creuses et peu épaisses, un bois estonien par sa densité extrême d'épine-vinette rendant tout passage impossible, un bois biélorusse par ses vieux barbelés rouillés dépassant du sol et faisant chuter, un bois bulgare par ses monticules de déchets, un bois moldave par sa hantise nocturne par des êtres démoniaques, un bois azéri par sa pollution noire-et-glauque, un bois dagestanais par ses tireurs embusqués ; en dernier lieu nous préciserons qu'un bois tchétchène est entièrement rasé, seules traînent quelques troncs couchés au sol.

Témoignages de soutien.

« Oui je comprends que vous êtes victime d'une affreuse machination. C'est comparer des choux avec des poires. Depuis que nous nous sommes rencontrés à Bouchain, plus rien n'est pareil et chaque jour désormais je rêve d'un karaoké dans un cratère de la mine d'Hussigny. Sans cesse ils nous attaqueront, mais unis nous serons plus fort qu'eux. » Johnny Hallyday.

« Quel est l'aspect principal d'un bois bosniaque ? 1) Glauque. 2) Blafard. 3) Lugubre. 4) Sinistre. 5) Sordide.
(1)
». Christian, des 12 coups de midi.

« Verdorie, rottige caravan, au minimum je suis resté en chemise et en caleçon ; Gery Tours bvba, uw ideale reisgezel voor zowel dagreizen als meerdaagse reizen ». René Redley.

« Bork ». Gabe.

« Prostituée de lupanar de matière fécale, je suis choquée ». Laurie, coiffeuse au Petit-Quévilly.

«  Я сегодня тебе принёс не букет из пышных роз, не тюльпаны и не лилии, а всего лишь петунии. » ; The prophecy is truth. Jackie.

« Je vais craquer ma petite croquette ». Nordahl Lelandais.

Reportage photo du Decodex.
(L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires)
Un reportage mené de main de maître par Adrien Sénécat,l'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.
Ceci n'est pas un fake.

Les bois bosniaques, photos de 2006, 2007, 2009 et 2017.

 

Bref, bonne année 2018 !

 

 

ACCUEIL