Tchorski
Tchorski
Grottenaquarium

Il s'agit d'une carrière souterraine de tuffeau, située dans le Mergelland. Aux fins de protection du patrimoine, le lieu exact ne sera pas révélé en cette page, même si convenons-en tout de même, il n'y a pas beaucoup de véritable patrimoine en ce bizarre souterrain. La description sera de toute façon du plus succinct, étant donné que nous ne disposons de pas le moindre gramme de documentation historique.

L'exploitation a été menée aux fins de pierre à bâtir comme de très nombreuses comparses du Mergelland. Le banc n'étant pas remarquablement bon, les travaux sont d'une étendue peu considérable. C'est une assez petite carrière. Les blocs étaient équarris à une taille relativement modeste. Il ne subsiste aux murs quasiment aucune trace des carriers (tables de comptage, dessins) : seuls sont dénombrés quelques dessins au fusain au fond, dans la galerie basse menant au squat. Ces dessins sont extrêmement abîmés par l'humidité. Les photos étaient inutiles.

La carrière a été utilisée à des fins touristique en vue d'installer des aquariums ; cette installation date de l'immédiat après-guerre. Cela explique l'apparence très étrange de ces nombreux bacs en béton. Toutes les vitres ont été pulvérisées de longue date. Il ne s'agit pas du lieu nommé Grottenaquarium à Valkenburg (aménagé en 1954 et fermé en 2014). Cela signifie bel et bien qu'il y a donc eu deux aquariums en Limbourg ! L'histoire de Grottenaquarium est mouvementée étant donné que le lieu a subi une fermeture administrative suite aux mauvais traitements infligés aux poissons. Par la suite, le lieu a servi de ferme illégale de cannabis et a été refermé en 2016. Autant dire que nous n'y mettrons pas nos pattes.

Partons des lors dans des sous-terre beaucoup plus calmes ! Ce n'est pas d'un grand esthétisme mais ça a le mérite indéniable d'être original. Aussi ça gardera une certaine part de mystère puisque nous ne savons rien des lieux.


L'aspect typique de cette carrière, une exploitation assez basse et modeste, somme toute plutôt banale. A droite ce n'est pas un insert de cheminée mais le vestige d'un aquarium.


Les galeries sont souvent accompagnées de sculptures.


Au fil de l'abandon c'est devenu assez glauque.


En quelques endroits on devine que les bas-reliefs correspondent aux aquariums.


On ressent qu'il y a eu un certain soin dans le travail.


En témoigne ce joli poisson.


En d'autres endroits c'est du tout-venant touristique.


On imagine mal ce Edmontosaurus dans un aquarium !


Quant à ce Ankylosaure, on voit bien qu'il n'a pas trop envie d'y entrer.


Le rhinocéros attend depuis des lustres, le souterrain est plongé dans le silence de l'abandon.


Tout se ressemble en ce modeste site, mais tout y respire l'ambiance de la mort.


Jean se ressent devenir une écrevisse !


Auprès du caméléon.


Au passage saluons l'hippocampe.


Cette modeste carrière est peu connue, aucune information n'est disponible.


Si c'est Phénix, nul ne sait s'il renaîtra de ses cendres.


Quittons les lieux, empreints de tristesse.


Ces numéros entourés d'une étoile, nous ne savons pas à quoi il correspondent, mais ils sont visibles en d'autres lieux du secteur.


Le site où nous avons passé la nuit, le kernkampen.


Notre nuit fut baignée de rêves morbides où flottaient dans l'éther les âmes des poissons morts.

ACCUEIL