Tchorski
Tchorski
Les ciments Achille (1/2)

Il s'agit d'une exploitation souterraine de ciment située dans les Basses Alpes françaises. Ce site d'exploitation est d'un creusement relativement récent. Nous avons initialement visité ce lieu en 1996. Le présent document est une mise à jour par remplacement des photos. Les anciennes étaient d'une qualité déplorable.


Au début de l'exploitation se trouve tout d'abord une usine de traitement des ciments. Il s'agit d'une
multiplicité de trémies, donnant dans un réseau relativement complexe.


Cette vaste usine comportait à l'époque une voie permettant le passage d'un train en contrebas.


Un curieux transport par berlines permet de toute apparence le convoyage des ciments vers d'autres
parties plus basses de l'usine.


Ce lieu est d'un aspect général préservé, bien que malheureusement quelques tags viennent enlaidir le site.


Il subsiste un grand nombre d'anciennes poulies, c'est plutôt joli.


Au-dessus de l'usine et dans un fouillis de broussailles se trouve une ancienne entrée de mine.


C'est une presque unique galerie, qui sillonne au creux de la montagne.


Non loin de l'entrée se trouve une plaque cimentée avec le nom d'un mineur pris dans le ciment.


La galerie est assez régulièrement joliment muraillée.


Quant à d'autres secteurs, ils sont si propres qu'on se croirait en exploitation. C'est pourtant abandonné
depuis une cinquantaine d'années.


Quelques passages subalternes sont de dimension plus réduite.


Mais en tout cas sur la galerie principale, on ne quitte pas les rails avant un bon moment.


Ce passage consolidé, nous l'avons appelé la section des arches.


Il s'y trouve des trémies, qui déversent des matériaux provenant d'un étage supérieur.


La section des arches est longue, cela correspond probablement à une vaste zone de mauvaise tenue.


Le nombre de trémies donne bien la vocation de notre galerie : un tunnel d'évacuation des ciments au jour.


De temps à autre se trouvent des inscriptions au mur, dont cette signature de mineur.


Afin de laisser place aux trémies, les arches ont été tronquées.


Plus loin ce sont les dernières trémies, après ça se complique.

SUITE >