Tchorski
Tchorski
Le projet Seine
Demande de soutien financier


La Seine en Bourgogne

 

Depuis février 2016, je monte le projet d'enregistrer la Seine depuis sa source jusqu'à l'estuaire. Les enregistrements sonores, nombreux et variés, permettraient au fleuve de s'exprimer comme jamais cela n'a été fait, des ambiances de vie ornithologique jusqu'aux enregistrements immergés. Au fil d'une longue ligne de méandres, les enregistrements seront tous mis à disposition gratuitement sur la plateforme Aporee et quatre CD de 80 minutes seront édités avec les plus belles ambiances.

Dans ce cadre, je recherche du mécénat, à savoir un soutien financier afin de pouvoir réaliser ce projet. La somme de 3870 euros est nécessaire afin de rendre le projet viable. Le parcours pourrait être finalisé au printemps 2017, si les fonds sont rassemblés. En cas d'échec du financement, les personnes seront remboursées.

J'ai donc simplement besoin de vous. Tout don est utile, même un euro, car par la multiplicité, peu à peu les fonds sont rassemblés.


Faire un don

 

IBAN BE25 1420 6650 8982

BIC GEBABEBB

N'hésitez-pas à vous identifier, de manière à ce que je puisse d'ores et déjà vous remercier. Tout don important sera ensuivi d'un envoi postal des CD.

Sont déjà collectés : 2139 euros.

 


Un exemple de carte sonore d'une rivière sur Aporee

 

Description du projet

Enregistrer les ambiances sonores de la Seine, de la source à l'embouchure, n'a jamais été réalisé. Les projets ayant existé - rares mais qualitatifs - se sont limités à des zones géographiques restreintes. Cela peut se comprendre, car la conception d'un parcours de 777 km à pied peut revêtir d'une certaine ambition.

Aucune date n'a été fixée. L'expédition a seulement été budgétisée et préparée. Elle sera réalisée lorsque les fonds seront réunis.

Le projet consiste à exister le fleuve, être le fleuve, s'unir au fleuve. L'empreinte de la personne qui enregistre sera minimisée autant que possible. En effet, nulle gloire dans le fait de parcourir la distance, ni même de réaliser "ce" projet. Le but de la démarche est de donner voix à la Seine, qu'elle s'exprime. Le travail consiste à la réalisation d'une interview sous forme d'un témoignage : elle parle, nous évoque ses vieux souvenirs ; elle livre des secrets enfouis profonds.

Du fait du caractère forgeant ce projet, plusieurs contraintes artistiques ont été définies.
~ Aucun enregistrement ne sera réalisé à plus de dix mètres des berges. Tout est Seine. Aussi intéressante puisse être l'ambiance de la boulangerie du village, quand bien même il s'agit du "Fournil de la Seine" de par sa dénomination, ce n'est pas le fleuve. En contrepartie, un viaduc enjambant la Seine est Seine.
~ Afin d'éviter une désunion avec le fleuve, les nuits seront en bivouac le long des berges, hors des parcs naturels bien entendu. Il ne s'agit pas de camping sauvage, non autorisé, mais de bivouac (une bâche, un sac de couchage). Aucun feu ne sera réalisé, afin d'être en symbiose avec la nature.
~ Les voitures et les avions sont exclus des enregistrements. Les péniches ne le sont pas.

Une attention particulière sera donnée aux flots, avec des enregistrements inhabituels.
~ Avec un micro-contact, un enregistrement " avant " la source. Cela permet d'avoir une vision totalement inédite du bouillonnement de l'eau dans le sol. Ainsi, les micros seront enterrés. C'est en quelque sorte un enregistrement de la vie intra-utérine, puisque la Seine n'est pas encore venue au jour.
~ Avec un hydrophone, des enregistrements immergés. Cela permet d'enregistrer la vie au cœur même des eaux, jusqu'à 2,50 mètres de profondeur.
~ Avec une ventouse médicale, l'enregistrement des écoulements. C'est tout particulièrement adapté en vue des enregistrements des flux, notamment aux écluses ou barrages.
~ Avec des micros binauraux, l'enregistrement de la vie quotidienne du fleuve.
~ Avec un canon, des enregistrements de la vie ornithologique et globalement faunistique.
~ Etant donné que fleuve Seine est enregistré avant sa source, il est équitable d'enregistrer après l'estuaire, ce qui est une donnée un peu abstraite. De ce fait, il est envisagé d'enregistrer la marée de salinité avec un micro enterré dans la vase.

Ce projet est en quelque sorte voulu comme symbiotique avec le fleuve. Les perturbations potentielles sont nombreuses, il faut dès le départ analyser les possibilités de s'en affranchir. Le but est de réellement offrir la possibilité à la Seine de s'exprimer.

Vu la particularité de cette ébauche et le caractère totalement non lucratif, il a été décidé de partager le projet vis-à-vis du public selon deux aspects primordiaux :
~ Une gratuité de l'écoute, via la plateforme Aporee, laquelle permet à tout un chacun de voyager.
~ Une possibilité de réutiliser les sonorités dans toute sorte de projet, gratuitement (licence CC-BY), pour autant que tous les mécènes soient cités.
D'autres projets peuvent exister (et existent, ce qui est notamment le cas du projet d'édition d'un CD qualifiable d'objet d'art), mais en aucun cas ces suppléments ne peuvent effacer la volonté initiale de mise à disposition gratuite.

Le sujet serait très loin de se limiter aux bruits de clapotis, étant donné que la vie fourmille, qu'elle soit ornithologique ou anthropique. C'est aussi un fleuve d'histoire(s), ce que je suis convaincu de pouvoir exprimer au travers des ambiances sonores.

En marche à pied, en bateau, en vélo, et à la nage pour ce qui est autorisé, de Source Seine au Havre, j'ai évalué le travail nécessaire à un peu plus d'un mois.

La Seine a été choisie plutôt que la Loire car elle fait assez souvent l'objet de dénigrement. J'ai le souhait de mettre le fleuve en valeur, car son impopularité est celle d'a-priori. Cette considération est typiquement celle d'une méconnaissance. Les travaux sonores permettent on ne peut plus à l'auditeur de poser les rames et de se laisser bercer par les flots du doux cours d'eau.


La Seine en Normandie

A quoi servira la collecte ?

Le budget de cette opération a été évalué à 3870 euros.

Si les fonds ne sont pas réunis, tous les mécènes seront remboursés. La date du parcours sera communiquée à toute personne voulant suivre le projet. La réalisation ne pourra pas exister sans vous, car finalement, nombreuses sont les personnes qui vont s'unir afin de soutenir l'expression orale du fleuve Seine.

Le budget a été établi en tenant compte d'un financement strictement minimum. Le but n'est pas de dégager du profit, mais uniquement de rendre le projet faisable.


Le détail du budget

~ Frais inhérents au voyage

Trajet domicile jusque Thenissey (Source-Seine), en train : 10,60 + 75,00 + 1,80 + 41,00.
Trajet de Havre jusqu'au domicile, en train : 35,40 + 1,80 + 75,00 + 10,60.
Total lié aux transports : 251,20.

Hébergement : non comptabilisé. Deux hébergements par semaine seront recherchés en amont du projet, en tant que résidence d'artiste, chez des riverains de la Seine.
Hébergement de secours en cas de difficultés : 50,00 x 4 = 200,00.

Nourriture, repas MUL préparés à l'avance puis lyophilisés : 36,00 x 30 = 1080,00.
Eau prise en cours de trajet : 32,00.
Courses alimentaires en cours de trajet : 68,00.
Recharge de gaz : 6,90 x 4 = 27,60.

Lavage du linge en wasserette : 8,00 par session, x 4 + séchoir 3,00 par session, x4. Total : 44,00.

~ Frais inhérents à la production

Prise de sons, correspondant à 100 heures.
Bac de La Bouille Sahurs : 1,50.
Traitement des rushes avec Soundforge et iZotope.
Montage avec Reaper du CD de 80 minutes.
Vérification de la production par un ingénieur du son, 12 heures : 80,00 x 12 = 960,00.
Mise à disposition sur la plateforme Aporee.
Mise à disposition des enregistrements auprès des plateformes de Field Recording.
Réalisation d'un carnet de voyage.
Total lié à la production : 961,50.

Achat de 200 CD audio : 46,28 x 4 = 185,12.
Réalisation d'une pochette CD chez un imprimeur : 150,64.
Enveloppes : 12,00.
Envois postaux de 200 CD : 3,69 x 200 = 738,00.
Total lié à la post-production : 1085,76.

Imprévus : 30,00.

Total du projet : 3780,06.


Comment se déroule le financement du projet ?

16 structures ont été contactées en avril 2016 : offices du tourisme, parc national, association en regard avec la Seine. A cela s'ajoute la collecte auprès de particuliers.

Pourquoi ne pas faire appel aux plateformes de crowfunding ?
- Etre indépendant et pouvoir rembourser en cas d'échec.
- Ne pas être victime des (généralement) 8% de marge que ces plateformes encaissent.
- Ne pas collecter plus que le strict nécessaire.

Pourquoi ne pas faire appel aux sponsors ?
- Etre indépendant et ne pas devoir promouvoir des marques au développement non durable.

Pourquoi j'ai fait appel au mécénat de plateformes culturelles ?
- Parce qu'elles sont incluses dans une démarche globalement non lucrative.
- Parce qu'elles promeuvent la connaissance de la Seine.

Les structures suivantes ont été contactées en avril 2016.
- MJC de la Région d'Elbeuf - Fabrique des Savoirs
- Office Départemental d'Action Culturelle du Calvados
- Radio Albatros
- Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande
- Réserve Naturelle Estuaire de la Seine
- Comité Régional de Tourisme en Normandie
- Office du Tourisme de la Communauté de Communes de Quillebeuf
- Office du Tourisme du Pays d'Alesia et de la Seine
- Office du Tourisme du Pays Châtillonnais
- Office du tourisme Caux - Vallée de Seine
- Seine-Maritime Tourisme
- VNF Direction Territoriale Bassin de la Seine
- Office du Tourisme Seine-Eure
- Eure Tourisme - Hôtel du Département
- Agence de l'Eau Seine-Normandie
- Association des Sources de la Seine

Pourquoi ne pas financer le projet par une grosse structure ?
- Parce que ça ne marchera jamais. Assez inévitablement ça mènera à une démarche lucrative. Le but est de développer ici une démarche strictement non lucrative et strictement basée dans une logique de développement durable. L'empreinte écologique du projet a été minimisée à l'extrême.
- Parce que ça permet aux gens de s'inclure dans la réalisation du projet : aide à l'hébergement, conseils, aide à la réalisation, à la diffusion.
- Parce que ça permet d'être intransigeant sur le fait que c'est et que ça restera gratuit et mis à disposition gratuitement, à tous, sans restriction.

Radio Aporee
Radio Aporee

 

ACCUEIL