Tchorski
Tchorski
Les mines d'Ardèche (3/5)

 

La mine de Flaviac

Au premier abord, ça parait un site extraordinaire : grosses verses jaunâtres, ancienne usine ruinée, rivière souterraine. Après, il est de fait que le détail donnera pas mal de déceptions.
* Les verses ne sont que des verses de lavage. Il n’existe plus d’installations entre les verses et les anciennes mines, fermées à la première guerre mondiale.
* L’usine est réellement ruinée. A part la cheminée il reste quelques murs fissurés.
* La rivière souterraine est jolie, mais possède tout de même une structure béton récente et un développement limité. Enfin, c’est au moins un vestige visitable.
Du coup, nous partons au hameau Chamée, réputé comporter les baraquements miniers. Nous ne trouvons rien de tel. De ce fait, l’ensemble de la visite à Flaviac est assez décevante.


Nous voici maintenant à Flaviac.


Les glycines sont splendides !


Les verses forment un impressionnant tas jaunâtre.


Elles sont fortement ravinées.


Quelques peupliers tremble essaient de regagner du terrain.


Le terrain naturel d’à côté est tout autant bouleversé.


Sous les ruines de l’usine se trouve une rivière souterraine.


Son parcours souterrain relève du mystère.


C’est simplement parce qu’au fil du parcours, c’est fort sinueux !


Nous voici à la sortie, dans les algues.

Privas

Privas est une ville d’un vaste secteur minier. Elle comporte encore un puits et un chevalement. Le chevalement en tant que tel est une massive structure maçonnée. C’est assez joli et plutôt unique en son genre. Le mouton et l’âne ont eu une carotte !


Voici le chevalement dans son imposante majesté.


Et ceci, parmi les lilas, c’est l’ancien bâtiment du puits.

SUITE >