Tchorski
Tchorski
La mine des Pins (2/3)


Plus loin que le bout du bout (oui c'est possible), c'est une galerie, possiblement d'exhaure. Mais ça se
gâte très rapidement, les lieux deviennent noyés au bout d'une centaine de mètres.


En cette partie, c'est cet énorme tuyau qui permet l'écoulement de l'eau d'exhaure.


Dans la méga-descenderie. Au fond sans le pompage, c'est noyé.


Les quartiers attenants sont superbes.


Un gros roulage boueux.


Quelques autres galeries de déblocage sont plutôt mornes dans leur aspect.


Une berline comportant un système de versage bien particulier.


Quelle belle galerie !


Celle-ci, encore chargée de minerai, est renversée.


Il est amusant de voir comment certaines fois, les rails rejoignent le ciel !


En pleine action de passage délicat !


Dans un grand quartier d'exploitation épinglé, c'est plutôt joli.


La descenderie est par bien des endroits encombrée de pneus.


Curieuses formations jaunes.


Mazette, que de boulonnage !! Il faut dire qu'on distingue à peine François dans la galerie du fond.


Nous passons à présent dans la seconde exploitation.


Comme évoqué, c'est aujourd'hui scindé, mais dans le passé c'était la même mine.

SUITE >