--------------------------------------
Tchorski
Mechelen Sint-Romboutstoren (1/9)


Grâce à l’aide de Tim Martens (Stormklok), il fut possible de visiter et photographier les cloches de la tour Saint-Rombaut, à Malines (Sint-Romboutskathedraal in Mechelen). C’est l’un des plus hauts lieux campanaire de la Belgique avec Bruges. Nous allons passer en revue, avec de très nombreux détails, les aspects campanaires de cette cathédrale.

Merci à Nick Vanhaute pour l’accueil, ainsi qu'à Bert Vanderstappen. Avec les explication de Luc Michiels, la présence de Thierry Pauwels et Anthony Van Riet.

Ce lieu tout en gigantisme comporte 99 cloches. En voici la liste détaillée.

Nouveau carillon / Nieuwe beiaard – 49 klokken
* 49 cloches Eijsbouts. Date : 1981.

Ancien carillon / Oude beiaard – 49 klokken
* 1 cloche ALJ Van Aerschodt. Salvator. Date : 1844. Poids : 8129 kg probable. Tim Martens ajoute : André Lehr mentionne 7824 kg, la facture de Van Aerschodt mentionne 8129 kg. Quelques guides touristiques mentionnent le poids de 8884 kg. Selon une autre source, Salvator pèse 8146 kg. Le battant pèse 250 kg.
* 1 cloche Melchior De Haze. Karel. Date : 1696. Poids : 6000 kg.
* 1 cloche Severin Van Aerschodt. Rumoldus. Date : 1860. Poids : 4235 kg.
* 1 cloche Marcel Michiels Jr. Jan Berchmans. Date : 1947. Poids 3000 kg.
* 1 cloche Melchior De Haze. Magdalena. Date : 1697. Poids : 2145 kg.
* 1 cloche Josephus Vanden Gheyn. Libertus. Date : 1766. Poids : 1850 kg.
Toutes 6 sont des cloches de volée reliées au carillon.

* 1 cloche Simon Waghevens. Maria. Date : 1498. Poids : 3000 kg.
* 1 cloche Josephus Vanden Gheyn. 1777.
* 1 cloche Marcel Michiels Jr. 1952.
* 1 cloche Joris Du Mery. 1735.
* 1 cloche Adriaan Steylaert. 1564.
* 1 cloche Joris Waghevens. 1515.
* 27 cloches Peter Hemony. 1674.
* 1 cloche Henricus Waghevens. 1480.
* 2 cloches Josephus Vanden Gheyn. 1784.
* 3 cloches Marcel Michiels Sr. 1906.
* 1 cloche Marcel Michiels Jr. 1931.
* 1 cloche Omer Michaux. 1931.
* 2 cloches Marcel Michiels Jr. 1945.

Grâce aux explications de Tim Martens, nous pouvons ajouter que dans la flèche de la croisée se trouve une cloche Marcel Michiels Sr de 1908. Poids 432 kg, diamètre 81 cm, note entre si3 et do4. Inscription : MCMVIII / REGNANTE ROMAE PIO X / MECHLINIAE SEDENTE DESIDERIO / CARD, ARCHIEPO / CAPITULLI DECANO / VICTOR / ARCHIEP, TYREN / TORNACI ME FUDIT M. MICHIELS / CANTATE DOMINO CANTICUM / LAUS EIUS EN ECCLESIA SANCTORUM.

En plus de cette liste de cloches déjà longue, la tour comporte d’intéressants éléments de mobilier.
* 1 grande horloge monumentale de type cage.
* 1 tambour de grande dimension.
* 1 très grande cage à écureuil.

Nous allons à présent parcourir la beauté de ce patrimoine par le biais des photos et des vidéos. Le site est si vaste, chaque cloche sera décrite dans une section lui étant consacrée plutôt qu'en entête de cette page, où cela deviendrait kilométrique.


La cathédrale vue depuis la grand-place. La tour donne une impression extrêmement massive.


La nef de la cathédrale.


Une ouverture offre une vue sur l'orgue. On est dans la complète démesure et c'est superbe.


Cette très grande cage à écureuil permettait de monter les pierres destinées à la construction de la tour.
C'est l'une des plus belle roue du pays.


Aussi amusant et didactique que ça soit, le lieu sert de salle de sport, ainsi que de nombreux étages de la tour. Saluons cette belle initiative, qui permet de donner de la vie au site.


Nous voici arrivés à l'étage des cloches de volée.


La volée des cinq plus lourdes cloches. La sixième n'est pas sonnée en plenum étant donné qu'elle
s'accorde mal avec l'ensemble des autres cloches.


Une vue générale de la salle des cloches de volée.


C'est un lieu assez complexe comportant un fort vaste beffroi et de nombreuses tringleries. Il faut faire rudement attention lorsqu'il s'agit de naviguer là-dedans.


Preuve en est... Au fond à droite, Luc Michiels effectue un entretien.


Nous allons débuter la visite par le bourdon Salvator.

Salvator klok


La volée du bourdon Salvator.

C'est une lourde cloche émanant de la fonderie d'André-Louis-Jean Van Aerschodt, abrégé ALJ Van Aerschodt. Elle pèse 8 tonnes. Son poids est sujet à discussions. Le poids de 8129 kg est celui de la facture du fondeur. Si l'on excepte la cloche Eijsbouts située deux étages plus haut, c'est la plus lourde cloche de Flandre.
Inscription :
SALVATOR / QUOD PRISTINUM MIBI NOMEN / TERTIO REFUSA BENEDICOR / AB EMIN. DNO. ENGELBERTO CARD. ARCH. / SUSCIPIENTIBUS / PRAENOB. DNO. J.F.J.A. BARONE DE STEENHAULT DE WAERBEECK / LEGIONIS HONORAT EQUITE URBIS CONSULE ATQUE / PRAENOB DNO. D.A.G. DE SPENREAY VIDUA PRAENOB. DNI. / E.G.G. DE BORS HUJUS URBIS QUONDAM CONSULIS / MDCCCXLIV.
LEOPOLD I / BELGARUM REGE / AERE PUBLICO ET PRIVATO / ME REFUNDI CURAVIT / S.P.Q.M. / CONSULE PREANOB. DNO. J.F.A. BARONE / DE STEENHAULT DE WAERBEECK LEGIONIS HONORAT EQUITE / SEABINIS P. DE PAUW, J.H.R. VAN KIEL, E.A.F. KETELAERS / ED J.G. BROERS / ET F.J. PISCAER URBI A SECR. / MDCCCXLIV / A.L.J. VAN AERSCHODT VAN DEN GHEYN ME FUDIT LOVANII.

Vous pouvez écouter cette cloche ci-dessous. Le son y est bien meilleur que sur Youtube. En effet, il s'agit de l'enregistrement natif.

 


Voici la belle accrochée dans son beffroi campanaire.


Le marteau du carillon automatique est très lourd. Attention, précision est faite qu'il s'agit du marteau relié
au tambour et non au clavier manuel.


Un étrange système permettant de remonter les battants de deux cloches à leur pince.


La dédicace est assez représentative de l'art émanant de l'atelier des Van Aerschodt.


C'est la plus lourde cloche fondue par les ateliers d'Andreas Van Aerschodt.


Avant la mise en volée, on voit encore la chaîne du carillon manuel.


La cloche vue d'au-dessus.

SUITE >