Tchorski
Tchorski
La mine des lapiaz (1/2)

Cette mine est un seul et très vaste volume d'exploitation, riche en matériels, en vestiges et en surprises diverses. Nous n'avons pu en visiter qu'une assez brève partie. Merci à nos guides Eric et Robert, nous ayant présenté cette jolie mine au cours d'une promenade un peu labyrinthique.


A quelques pas de l'entrée se trouve ce treuil, desservant une descenderie liée au matériel.


La galerie du roulage principal.


Une monterie du personnel.


Dans les chambres et piliers, c'est un grand labyrinthe où tout se ressemble.


Cette porte blindée referme la lentille d'été, un lieu dont l'exploitation n'était possible qu'en cette saison. Le reste du temps avec la nappe aquifère, c'est noyé.


Il subsiste encore des batardeaux, qui pouvaient retenir l'eau.


Par moments, pour rejoindre la suite, il faut naviguer dans des plus petits quartiers.


Au fond, un réseau naturel.


Longue-longue est la galerie qui serpente sous le plateau.


Les bouteilles sont déposées lors d'anniversaires. Elles se concrétionnent les années passant.


On rejoint un roulage ferré.


Un curieux objet ferroviaire...


Ca sert à tourner des berlines vers un autre embranchement de voie.


Sous-station électrique.


Gros-gros roulage routier.


Ca mène dans des quartiers peu à peu dégradés.


La couche de fausse-lignite s'est effondrée.


L'exploitation en chambres et piliers devient de plus en plus imposante.


Quel dédale...

SUITE >