Le village d'Escartín (3/11)


Les maisons sont régulièrement assez grandes.


Tandis que nous nous promenons dans un cimetière.


Cette remise de la maison Satué est amusante, on se croirait au chevet d'une église.


Les lieux ont été détruits par les vaches.


Nous allons peu à peu prendre la rue principale, qui dans ce village est circulaire.


Petite fenêtre de ventilation du grenier.


+ AÑO DE 1893.


Il n'y a plus grand chose à espérer.


La rue principale est refermée.


Pour combien de temps cela tiendra encore ?


Vestige d'escalier.


Les demeures sont vraiment grandes.


Nous prendrons notre repas au milieu de cette ferme.

SUITE >