Tchorski
Tchorski
Les ocres de Gargas et Roussillon (1/7)

Ces quelques pages sont rédigées en complément de documentaires réalisés sur les ocres de Gargas et Roussillon, en octobre 2002. En principe, je devais compléter dans ces anciennes pages, mais le contenu est tellement dégradé (vieilles photos argentiques), c'est devenu simplement impossible. J'ai donc pris le choix de réaliser un documentaire indépendant. Ce n'est pas du plus idéal, mais tant pis...

Les pages présentent de manière indistincte les sites de Gargas et de Roussillon. Afin de ne pas attiser le passage, ces lieux ne seront pas localisés avec les noms exacts.

Les ocres cathédrales


Dans cette falaise colorée se cache une exploitation magnifique.


Au coeur de la lumière d'un soleil couchant, les parois deviennent magiques.


Les encoches sont soignées.


Entrée partiellement comblée.


Nous voici dans la très grande salle.


Elle résulte d'un gigantesque fontis en évolution.


Voilà une image qui donne une bonne idée du volume faramineux.


Et à chaque coin de galerie, c'est magnifique.


Les lumières sont telles qu'on est en état de saturation.


La voute d'une galerie.


Les traces de pic ou de lance sur les parois.


En certains endroits, ça tombe par blocs cyclopéens.


Avec regrets, au revoir la cave cathédrale.

Les ocres techniques


Le printemps fait éclater les cerisiers.


Les couleurs sont chatoyantes.

SUITE >