Tchorski
Tchorski
La mine d'Arvillard

Cette page est un documentaire sur la mine d’Arvillard, un joli petit village de Savoie. Il s’agit d’une petite mine de fer perdue dans un recoin de basse montagne. On y trouve une exploitation filonienne esthétique. Malgré les passages bas incessants et les difficultés de parcours, elle ne manque pas d’intérêt, que ce soit d’un point de vue de technique minière ou de paysage souterrain. En certains endroits, il y a d’étranges minéralisations dans des cargneules. C’est un encaissant relativement atypique. Quant aux passages dans les micaschistes, ils ne sont pas en parfait état ! Il est très comique de lire que cet endroit fut une mine de fer apathique. Il est clair que ce fer manque franchement de réaction !

Cette exploitation, pour le moins artisanale, a dû durer durant des décennies. Certains auteurs affirment que ce fut une mine médiévale. Rien dans le paysage souterrain ne vient conforter cette hypothèse. Actuellement, il existe un développement assez complexe de 250 à 300 mètres de galeries.

En bas de la mine et à proximité d’un joli ruisseau, il est possible de voir un vestige de four à griller. A noter qu’il est important d’aller le voir en hiver, car en été, il est noyé dans la végétation et de ce fait, quasiment invisible. A ses côtés subsistent quelques mottes de minerai grillé, ainsi que de petits blocs de minerai natif. Ce four était complètement noyé dans la végétation jusqu’à il y a peu. C’est un récent chantier (2005) qui en a permis le dégagement. Ce lieu est appellé un haut fourneau dans certaines littératures. La mairie d’Arvillard propose de belles photos du four. Elles sont meilleures que les nôtres, car avec la lumière du sous-bois, ce ne fut pas une grande réussite nous concernant.

La mairie d’Arvillard porte un projet de rendre cette mine accessible au public. Elle recherche à ce titre des fonds européens pour engager des travaux. Il est à espérer que ces travaux ne modifieront pas le paysage souterrain, bien préservé à ce jour.


La promenade débute dans ce superbe sous-bois.


La galerie d'entrée de la mine.


Le premier croisement.


Un secteur sur deux niveaux, se terminant sur un dépilage.


Voyez-vous ce pilier bricolé avec quelques pierres empilées ?
Evidemment c'est difficile à rendre en photo...


Vers le bout du premier niveau.


Nous allons peu à peu descendre.


Un superbe mur en pierres sèches, ce sont des stériles mis de côté.


A droite, on voit une trace de tir de mine. Ce n'est pas vraiment médiéval comme technique.


Une descenderie noyée.


Nous arrivons alors dans le secteur des murs bruns.


La galerie principale est une jolie ogive.


Il y a une salle avec de petites chandelles en bois et un pilier à bras.


Exactement la même photo que celle avec l'ami Mimile.


Une autre descenderie noyée.


Voilà ce qui terminera notre visite.


La base du four à griller.


Une roche curieuse qui fait penser à du minerai.

ACCUEIL