Tchorski--------------------------------------
Tchorski
Les cloches de Villeroux (1/2)

 

Un très grand merci à monsieur Stéphane Colin pour l'organisation de l'inventaire et à monsieur Thierry Henkart pour sa présence. Merci à Denise Degand pour l'accueil !

L'église Saint-Jean-Baptiste de Villeroux

L'église de Villeroux est l'oeuvre de l'architecte Emile Coulon. Il est très souvent cité, mais reste un personnage assez discret, si ce n'est secret. Les très rares informations que nous avons pu obtenir sont qu'il était un architecte-voyer provincial. Il travaillait dans une administration publique qui était gestionnaire de l'entité géographique de la province du Brabant. Il est né en 1825 et décédé en 1899 (ou 1891, sources incohérentes). On le nomme comme étant un grand spécialiste de l'architecture religieuse, bien qu'on lui connaisse de nombreux autres bâtiments (hôpital par exemple, mais aussi école, maison communale). De très nombreuses églises du Brabant-Wallon, sa terre de prédilection -et d'affectation-, sont de ce maître architecte. Il était en l'occurrence chargé officiellement de bâtir, rénover ou agrandir des églises, à partir de 1854 et jusqu'à son décès. Une grande partie est en style néo-classique. D'autres sont en architecture classique. On lui connait entre autre le développement de l'église Saint Jean-Baptiste de Waterloo. A noter pour l'anecdote qu'il a habité dans le château Wisterzée, bordant le parc du même nom à Court-Saint-Etienne, aujourd'hui occupé par une partie de l'ITP. Cependant, l'historien stéphanois Duboisdenghein évoquait que cette donnée est à prendre au conditionnel, vu certaines incohérences de dates. Ce qui est certain, c'est que cet architecte fut nivellois une bonne part de sa vie. Il lui est souvent reproché l'aspect répétitif de ses travaux, mais aussi le manque d'originalité. Il est sûr qu'en tant qu'administration publique, il ne pouvait pas produire du Gaudi...

Bien que réputée comme n'ayant aucun intérêt architectural dans les relevés du patrimoine monumental (c'est un peu ??? cette donnée), on relèvera que la nef est assez bien esthétique et que les statues naïves en plâtre sont plutôt amusantes. Le comble n'est pas accessible, il est trop bas et sans plancher.

A propos du campanaire :

On trouve dans cette église deux cloches, une Van Laer de 1773 et une Michiels JR de 1961

Les Van Laer sont identifiés comme N. & B., mais nous ne connaissons pas les prénoms exacts. Nous identifions aussi un Jan, mais nous ne connaissons pas les liens de parenté. Ils sont parfois identifiés comme "Jana Pilna Van Laer" et parfois aussi "Vanlaer". Ces fondeurs nous sont très peu connus. N. et B. sont bruxellois. Les dictionnaire des facteurs d'instruments de musique (Haine, Mardaga), identifie qu'ils ont fondu pour Notre-Dame du Bon-Secours à Uccle-Stalle en 1781, deux cloches qui ne nous sont plus connues à ce jour. Jan Van Laer quant à lui est tournaisien. On relève fréquemment sur leurs instruments la lettre F:. Il est assez probable que ça ne soit pas une initiale de fondeur, mais plutôt une abréviation du mot Fecit. Les distinctions entre les instruments de Jan et les instruments de N. et B. ne sont pas faciles à réaliser.
Nous identifions donc une période d'activité les concernant allant de 1773 à 1787.

Vous pouvez écouter chacune des cloches ci-dessous :

L'analyse des harmoniques est la suivante :
Villeroux1 (Michiels)
Hum : 277,5 Hz. Prime : 551 Hz. Tierce : 658 Hz. Quint : 850,5 Hz. Nominal : 1098 Hz. Superquint : 1647,5 Hz. Oct. Nom. 2275 Hz. Note : Db(2)-10. Nombre d’harmoniques détectées : 13.
Villeroux2 (Van Laer)
Hum : 415,5 Hz. Prime : 809 Hz. Tierce : 971,5 Hz. Quint : 1185,5 Hz. Nominal : 1586 Hz. Superquint : 2362 Hz. Oct. Nom. 3222,5 Hz. Note : Ab(2)-45. Nombre d’harmoniques détectées : 15.

Conformément aux petites fontes du XVIIIème, la sonorité de la Van Laer est catastrophique. Ca ne lui retire pas son très grand intérêt historique. Nous avons très fortement insisté sur les photos de l'épigraphie, en tant qu'inventaire. Ca sera toujours ça disponible ! Malheureusement, il sera impossible de donner plus de données, étant donné que les Van Laer sont inconnus au delà de ce que je donne.

Bibliographie
- Le patrimoine monumental de la Belgique, 2, Arrondissement de Nivelles. Mardaga.


Nous voici sur la route de Villeroux !


Puisque c'est pour le rando-vélo, tout est fait en vélo :)


Voici enfin l'église de Villeroux.


Par ce printemps, les couleurs sont agréables.


Nous allons monter au clocher.


Vue générale de la nef.


Les cloches sont très difficilement accessibles.


Il n'y a pas de sol...


J'ai donc fait de mon mieux pour en donner un aspect. Les cloches sont au nombre de deux.


La Van Laer.


La Michiels.


La dédicace de la Michiels.


L'autre côté, avec une figure peu distincte.


La Van Laer de plus près.


Le battant est probablement d'époque.


Détail sur la pince.

SUITE >