Tchorski--------------------------------------
Tchorski
Inventaire des cloches en Belgique

Ces pages contiennent l'inventaire des cloches de Belgique, ainsi que
l'inventaire des fondeurs de cloches répertoriés en Belgique.

Actualité du RECIB (inventaire des cloches en Belgique)
Comptage au 10/11/2018.
Total : 16.985 cloches.

Actualité du REFOND (inventaire des fondeurs de cloches)
Comptage au 26/08/2017.
Total : 423 fondeurs.

LES BASES DE DONNEES SONT ACCESSIBLES CI-DESSOUS

 
Inventaire cloches Belgique
RECIB, sur Excel.
Inventaire cloches Belgique
RECIB, sur PDF.
Cloches médiévales Belgique
Liste des cloches les plus anciennes de Belgique.
Refond
Inventaire des fondeurs de cloches et carillons.

Cette recherche est dédiée a postériori à Joseph Berthelé.

RECIB, METHODOLOGIE

Le fichier RECIF, répertoire des cloches identifiées en France, est une initiative de la SFC, l'association campanaire de France. C'est un inventaire des cloches présentes en clocher. Nous avons effectué la même démarche et appelé cet inventaire le RECIB, répertoire des cloches identifiées en Belgique. Le but est principalement de localiser la cloche, connaître le fondeur ainsi que la date de fonte. De nombreux autres paramètres sont pris en compte, mais ceux-ci sont les essentiels. Ce fichier est associé à l'inventaire REFOND. C'est la liste des fondeurs qui ont réalisé ou exporté une cloche dans un pays donné. Si la France est très bien structurée pour ce genre d'inventaire, la situation est un peu plus floue pour la Belgique. Les données sont éparses. Il y a 4000 églises rien que pour la Wallonie, c'est un travail de grande ampleur.

Concernant le classement d'une cloche au titre de monument historique mobilier ou au titre d'objet, nous estimons que tout ce qui est antérieur à la révolution doit probablement être classé MH. La révolution ne s'est pas déroulée de la même manière en Belgique qu'en France. Les évènements politiques sont très différents, bien que l'on puisse encore considérer la révolution liégeoise comme un évènement majeur. Afin de placer une date arbitraire, si l'on se réfèreà la naissance de la Belgique, l'année 1830 ferait tard pour un aspect médiéval. Nous proposons donc de prendre comme limite haute la date d'abolition des privilèges, le 4 août 1789. Cela fera une facilité de délimitation.

En matière de limite territoriale, on se fixe tout comme Thierry Gonon une limite absolument arbitraire, c'est à dire la frontière de la Belgique actuelle. Ca ne veut rien dire car les frontières des Pays-Bas bourguignons, espagnols et autrichiens étaient fondamentalement différentes.

Des cloches médiévales ?
Si l'on s'en réfère à la recension de Thierry Gonon sur les cloches de France, à savoir un travail conséquent, il écrit avoir relevé un peu plus de 500 cloches médiévales, sur un patrimoine estimé à 300.000 cloches. Les valeurs sont très difficiles à déterminer, car les inventaires sont non réalisés. Si l'on ramène ce patrimoine à la Belgique, peut-on espérer relever 50 cloches réellement médiévales ? (1) Là-encore, la réponse n'est pas simple. Ce serait en tout cas un merveilleux objectif.
(1) Par cloche réellement médiévale, nous entendons une période comprise entre 511, mort de Clovis Ier et 1492, découverte du nouveau monde.

Les localisations de pré-inventaire seront faites de cette manière :
- Auscultation méthodique de la documentation écrite (archives, connaissances d'inventaires, connaissances des associations, des communes, des fabriques).
- Recherche sur internet, consultation des fabriques, des paroisses, des historiens locaux.
- Emailing systématique auprès des fabriques.

Les localisations d'inventaire seront faites par des visites sur place. Le travail sera habituel : photos, enregistrement, relevé d'épigraphie, etc. Les clochettes à main ne sont pas répertoriées, nous nous intéressons uniquement aux cloches d'églises, les instruments de musique (carillons) ou aux cloches d'appel en lieux civils. La dimension limite est la même qu'en France : 31 cm à la bouche.

COMPTAGE D'EVALUATION

Combien y a t'il de cloches en Belgique ? Etant donné qu'aucun comptage réel n'existe, nous sommes obligés d'effectuer une approximation. Deux comptages ont été effectués : le nombre d'églises et le nombre de chapelles (exceptées les potales, il s'agit uniquement des grandes chapelles pouvant contenir une cloche, souvent cela se ramène à une entité par commune fusionnée). Ces comptages ont été effectués pour la province du Brabant-Wallon et de Liège, les résultats sont assez similaires.
Pour le Brabant-Wallon, on arrive à 156 églises pouvant contenir des cloches et 42 chapelles. On a estimé que chaque église contient en moyenne - hors carillons - 2,5 cloches. Chaque chapelle contient quant à elle 1 cloche.
Cela nous fait 432 cloches.
La surface est de 1090 km².
La densité est donc de 0,3963 cloche au kilomètre carré. La densité liégeoise est quant à elle de 0,41. Bruxelles Capitale est à notre avis une région de moindre importance, étant donné que la densité en églises n'est pas plus forte et la probabilité de présence de cloches anciennes est un peu plus faible (à cause des enlèvements durant la seconde guerre mondiale).
La surface de la Belgique est de 30.528 km².
Cela nous propulse à une estimation de 12.100 cloches.
Auxquelles il faut ajouter plus ou moins 1000 cloches en musées, 4000 cloches en carillons.
Nous proposons le nombre de cloches en Belgique évalué à 17.000.

Comparaison avec la France. La France a un nombre estimé de cloches à 300.000. La surface de la France est de 675.417 km². Cela fait un ratio de 0,44 cloche au km².
Or, la Belgique est un pays plus dense en églises et en carillons que la France.
On peut supposer que le nombre de cloches belges existantes est avoisinant de 20.000.



BIBLIOGRAPHIE
- Les instruments de musique à Bruxelles et en Wallonie, inventaire descriptif. Malou Haine. Edition Mardaga.
- Instruments de musique anciens à Bruxelles et en Wallonie. Malou Haine, Nicolas Meeùs. Edition Mardaga.
- Carillons of Belgium and Holland : Tower Music in the Low Countries. William Gorham Rice.
- Les Cloches d'Anvers : les fondeurs anversois. Fernand Donnet.
- Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale, Volumes 5-6, François-Joseph Fétis.
- Inventaire des carillons de la VBV.
- Inventaire des carillons de l'ACW.
- Erik Vandevoort, inventaire des cloches de Peer (beiaardpeer.be).
- Cathédrale Saint-Aubain de Namur, histoire des cloches et du carillon.
- Le bulletin campanaire de l'ACW, n°63. Jean Dumoulin, les cloches de la cathédrale de Tournai.
- L'Eglise du Très Saint Sacrement, Paroisse de Bomel, Eugène Hermann. Avec l'aide de Michel Grawez.
- Inventaire IRPA / KIK des cloches fondues par les Allemands en 1943-1944. (www.kikirpa.be)
- Desmons, Annales de l'Académie royale d'Archéologie de Belgique, tome LVII, 1905, pages 117-119.
- Bart Janssens, inventaire des cloches de la paroisse de Broechem.
- Historische glocken in Baelen und Membach, Achim Bursch.
- ACW, inventaire des cloches des Causard et Slégers par Philippe Slégers.
- Inventaire de Walhain, Nil-Saint-Martin, par Micheline Dossogne.
- Jean-Marie Demelenne, inventaire de la chapelle Saint-Roch de Soy Erezée.
- Jean-Luc Wilmet pour l'église de Spontin.
- Monsieur Paul Debois pour la section de Rhisnes.
- Madame Marie-Madeleine Thonnard-Crickboom pour la section de Verviers.
- Monsieur Bernard Carlier pour Mons Sainte-Waudru.
- Merci à Tim Martens (Stormklok) pour son aide !
- Bulletin campanaire BC2004/2 - n°38, les plus vieilles cloches de chez nous.
- Registres de recherches de M. Maurice Thouvenin pour les fondeurs du Bassigny.

ACCUEIL