Tchorski--------------------------------------
Tchorski
Les petits carillons de Bruxelles

 

Le carillon du Mont des Arts

Ce carillon est très largement répertorié dans le grand tourisme, étant donné qu’il est dans l’archi-centre de Bruxelles. Par contre, il est difficile d’obtenir des données strictement campanaires.
Il est composé de 11 + 1 cloches visibles. Il y en a 11 qui sont situées en quinconce sous l’arche. Une dernière et plus grosse cloche est située sur la toiture. La cloche de toiture est équipée d’un jacquemart. Ce jacquemart fait semblant de tinter, c’est en réalité un marteau qui tinte. D'après Pierre Chantrenne, ce carillon est composé de 24 cloches (c'est en tout cas ce qui est usuellement répertorié). Un certain nombre de ces cloches est probablement caché derrière les personnages. C'est en tout cas concordant du point de vue nombre total de cloches et nombre de personnages (12).
Ces cloches datent de 1964. Le fondeur est Paccard. Certaines sources (IBGE) font remonter ce carillon à 1958, pour l’exposition universelle. Nous nous sommes contentés de relever la date sur la panse des cloches.
Les 11 cloches du bas sont équipées de faux moutons (décoratifs). Elles n’ont pas de moteur de volée. Elles ne peuvent de toute façon pas entrer en volée étant donné qu’il n’y a pas la place pour ça. Les électro-tinteurs sont placés à l’intérieur des robes.
Les couronnes sont équipées de picots contre les pigeons. Les anses sont sans décoration.
Les bouches sont assez étonnamment abîmées, elles comportent des ébréchures.
Les 12 figures représentent les caractères de Bruxelles.
Le carillon joue tour à tour une mélodie de Grétry : Où peut-on être mieux ? et Beiaardlied de Peter Benoît. Il sonne tous les quarts d’heure.
Epigraphie :
- Cloche Hainaut-Henegouwen. Blason de la province.
- Cloche Antwerpen-Anvers. Blason de la ville.
- Cloche Sciences-Wetenschappen.
- Cloche W-Vlannderen-Flandre-Occ. Blason de la province.
- Cloche Namur-Namen. Blason de la ville.
- Cloche Brabant. Blason de la province.
- Cloche Luxembourg-Luxemburg. Blason de la province.
- Cloche Limburg-Limbourg. Blason de la province.
- Cloche Kunsten-Arts.
- Cloche
Flandre Or-Os Vlaanderen. Blason de la province.
- Cloche Luik-Liège. Blason de la ville.
- Cloche Le bourgeois de Bruxelles - De burger van Brussel. Blason de la province. L'union fait la force - Eendracht maakt macht. Décor (magnifique) de couronne royale. Staf Nees détermina notre jeu harmonique. Staf Nees ontwierp ons harmonisch (samenspel ?).
Toutes : 1964. Comportent à la pince : André Desimpelaere, sauf la cloche du jacquemart.

Vous pouvez écouter la ritournelle ci-dessous :

Le carillon de la maison du parlement

Ce carillon est situé sur la toiture de la maison des parlementaires, rue de Louvain n°13 à Bruxelles. Ce carillon est fort inaccessible. De plus, vu l’exigüité des lieux, il est toujours en contrejour. Il n’est pas aisé de le documenter.
Il comporte 37 cloches. Ce sont des Eijsbouts. Elles datent de 1985 et 1988. C’est un carillon léger puisqu’il ne totalise que 1530 kilos de bronze, c'est-à-dire dix fois moins que Sainte-Gudule. Les cloches sont petites, le son est cristallin. Il sonne de manière automatique toutes les heures. Il y aurait un clavier de carillonnement manuel (probablement midi) de marque Clock-O-Matic. Il ne fut plus utilisé durant une longue période. Le carillon aurait en effet (éventuellement ?) créé des interférences auprès de la gendarmerie, ce qui justifierait son utilisation au minimum. Le carillon est rejoué depuis 2013.
Les cloches ne possèdent aucune épigraphie.
Les jeux reprennent les hymnes flamands et wallons. Le carillonneur attitré assez régulièrement est Jos D'hollander.

Vous pouvez écouter la ritournelle ci-dessous :

Le Mont des Arts


Voici le monument - instrument de musique.


Il est couronné par le jacquemart.


Cloche 12.


Cloche 1.


Cloche 2.


Cloche 3.


Cloche 4.


Cloche 5.


Cloche 6.


Cloche 7.


Cloche 8.


Cloche 9.


Cloche 10.


Cloche 11.


Le système de tintement. Faute de place et pour protéger l'installation de la pluie, le marteau est à l'intérieur de la robe.


A gauche du monument, une plaque explicative.

La maison des parlementaires


Le carillon est sur le toit, il est très peu visible.


Les cloches ne comportent aucune épigraphie.


Elles sont équipées d'un jeu de marteau extérieur et de battants tirés.


Un petit clavier est probablement situé dans la tourelle.


ACCUEIL