Tchorski
Tchorski
Les 500 ans du carillon


Le carillon de Liège, St-Jean l'Evangéliste.

L'année 2010 marque deux anniversaires au sein du site tchorski.

D'après carillon.eu : nous célébrons en 2010 les 500 ans d’existence du carillon à clavier. La première citation connue à ce jour d'un carillon de ce type date de 1510 (archives de la ville d’Oudenaarde). À partir de cette date, on peut considérer le carillon comme un instrument de musique à part entière. C’est donc l’occasion de le fêter et de mettre cet instrument sous les feux de la rampe. Pour ce faire, et pour la première fois dans l’histoire, quatre associations campanaires, la NKV (Pays-Bas), la VBV (Flandre), l’ACW (Wallonie) et la GCF (France), uniront leurs efforts, redessinant ainsi les frontières des anciens Pays-Bas de l’an 1510.

Le samedi 19 juin 2010 est intitulé la « Journée du carillon ». Ce jour-là, à 14h, on a entendu une même composition musicale sur tous les carillons de Belgique, des Pays-Pas et du Nord de la France.

La structure Tchorski est investie dans le patrimoine industriel depuis plusieurs années. Cependant, vu le développement exponentiel de cette activité ces dernières années (facteur x1000 en 5 ans), connue principalement sous le nom d'exploration urbaine, et déplorant l'intolérable manque de respect du patrimoine de la part d'un certain nombre de ces personnes, un impérieux besoin de changement est apparu. C'est ainsi qu'est venue la passion du patrimoine religieux et la plongée dans l'univers campanaire.

2010 sera donc au sein de ce site, aussi, une année du carillon.

Il existe 65 carillons en Wallonie, 2 à Bruxelles, 65 en Flandre.

Ce site sera donc dédié en 2010 à des reportages sur les carillons en Belgique. Les documents seront autant que possible basés sur une charte de qualité, à savoir une règle d'édition comprenant : des photographies suffisamment correctes pour pouvoir remplacer l'inventaire des facteurs d'instruments de 1992 (éditions Mardaga) - un enregistrement de quelques morceaux, suffisamment représentatif pour que l'auditeur puisse apprécier l'instrument, si possible avec le carillonneur titulaire - et en dernier lieu si envisageable, une vidéo du carillonneur. Il n'est jamais évident de présenter des reportages de qualité. N'étant pas professionnel, les documents peuvent comporter des erreurs, les enregistrements manquer de dynamisme, les photos être un peu passables...

Si le but n'est pas d'arriver à l'exhaustivité, mission impossible, c'est d'au moins pouvoir présenter une participation enthousiaste à l'anniversaire. Les reportages réalisés actuellement sont disponibles ci-dessous. C'est bien entendu amené à évoluer.

Carillon Nivelles
Nivelles
carillon wavre
Wavre
St Jean Evangéliste
Liège
Sainte-Gudule
Bruxelles
carillon huy
Huy
carillon Gembloux
Gembloux
carillon floreffe
Floreffe
classe carillon deinze
La classe de carillon
carillon deinze
Deinze
Carillon d'Ath
Ath
Carillon LLN
Louvain-La-Neuve
Carillon mont arts
Le mont des Arts
Carillon Thuin
Thuin
Carillon Liège
Liège
Carillon Namur
Namur
Toru Takao
Toru Takao
Charles Dairay
Charles Dairay
Tintinnabulum Autun
Tintinnabulum
cloches tournai beffroi
Beffroi de Tournai
 

Cette série de documentaire ne peut se dérouler sans un partenariat, à noter en premier lieu la participation extraordinaire de l'ACW, Association Campanaire de Wallonie, grâce à qui de nombreux contacts sont établis. Les reportages existent aussi grâce au soutien inconditionnel et permanent de l'association de fait UGOC, initialement dédiée au patrimoine industriel, de plus en plus largement dédiée au patrimoine dans son entièreté (militaire, civil, religieux, souterrain, etc). Sont aussi remerciées les associations Tintinnabulum (Sainte-Gudule) et la Vlaamse Beiaard Vereniging.

Les documentaires sont et seront livrés en intégralité à l'ACW. Ils seront aussi livrés au musée des cloches de Tellin, à Tintinnabulum les concernant, à Cathobel, aux fabriques concernées. Les photos sont toutes visibles sur le site tchorski.be. Elles sont disponibles à des fins éditoriales si vous en avez besoin, mais je contacte le carillonneur titulaire au préalable pour avis.
En particulier, merci à : Thibaut Boudart, Emmanuel Delsaute, Serge Joris, Philippe Slégers, Jean-Christophe Michallek, Robert Ferrière, Christian Boon, Pierre Capelle, Gilles Lerouge, Mathieu Lenaerts, Charles Dairay, Jasmijn De Wachter, Eugénie Wiart, Caroline et Sophie Jaumotte, Gérard Largepret, Jean-Claude Molle, Pierre Allard, Jean-Claude Frankin, Fabrice Renard, Wim Berteloot, Thierry Bouillet, Toru Takao, Katarzyna Piastowska, Michel Ciemniak, Pierre Chantrenne, Noël Reynders, Frederic Reynders, Ludo Van Den Bos, Diana Van Gompel, Pascaline Flamme. Merci aussi aux personnes qui ont actuellement participé aux reportages : Sandy De Wilde, Cédric De Keyser, Lon Persich, Nicau Elias, Bernard Sébille, Guido De Wilde.

L'hébergement des concerts est réalisé grâce à la gentillesse de Nicau Elias. Grâce à lui, des heures et des heures de concerts de carillon sont téléchargeables librement, ce qui dans un tel volume est unique sur internet. Un très grand merci à lui.

Ca fera une belle année chargée au son des cloches. Ce n'est pas un appel à participation, mais toute personne qui souhaite s'investir dans le projet est la bienvenue.


Le carillon de Bruxelles, Ste-Gudule.

 

2010 marque aussi l'anniversaire de mes 20 ans d'activité dans ce qui fut en premier lieu la documentation de souterrains de creusement anthropique (mines, carrières), puis l'exploration urbaine, puis le patrimoine au sens large, avant d'atterrir comme décrit ci-dessus dans le campanaire : cloches, carillons, horloges monumentales. Cet anniversaire est évidemment d'aucun intérêt, si ce n'est de porter un regard amusé sur les minables anciennes versions de ce site, donc des extraits sont disponibles ci-dessous. Chaque image est un lien vers une plus haute définition.


1998


2000


2001


2002


2003


2004


2005


2006


2007


2009

 

Le vieux carillon a 500 ans. J'espère que ces reportages musicaux au gré de 2010 vous apporteront autant de bonheur que les carillonneurs peuvent en donner au fil de leurs notes et de leur enthousiasme.

ACCUEIL