Tchorski--------------------------------------
Tchorski
Le carillon d'Ath (3/4)

 


Voici le gros bourdon, la Julienne. Ce n'est pas la plus grosse cloche de Michiels, puisqu'au moins, celle de Gand fait 6200 kg (Roeland #2 du carillon du beffroi). Sauf avis contraire (et dans l'impossibilité de vérifier car je n'ai pas trouvé l'information), il semblerait que le bourdon du Doyen à Tournai fait 4500 kg. Cette cloche s'appelle comme à Ath la Marie-Pontoise. Le bourdon de Gembloux, qui n'existe plus, faisait plus de 5.300 kg. En Belgique, pour Michiels Jr, ce serait la troisième plus grosse cloche subsistante. Elle pèse 4200 kg. Il semblerait donc que ce n'était pas tellement un problème pour Michiels Jr de couler des grosses cloches.

Vous pouvez écouter le tintement de la Julienne ci-dessous :


La dédicace.


Saint-Julien. La statuaire habituelle le représente de façon traditionnelle en soldat romain, tenant d'une main la palme du martyre et de l'autre l'instrument du supplice, le glaive.


Les rinceaux sont tous spécialement jolis pour Michiels.


C'est une Andreas Vanden Gheyn refondue.


Les marteaux.


D'ici, on voit bien le système de tringlerie un peu particulier à cette tour.


Le gros battant.


La corde, qui sert à mettre Marie-Pontoise en volée.


Le mouton est d'assez faible taille, ainsi que les volants. Elle doit être dure à lancer.

L'épigraphie de ces cloches est :

Julienne
Rinceaux de feuilages enroulés, légers et soignés.
Figure de Sint-Julianus (Saint-Julien).
ME FUDIT MICHIELS JR TORNACI ANNO 1952
TEMPLI INCENDIO 23 MAII 1951.
FISSA FUI.
L VAN RIE CONSTR QUAREGNON. S. JULIANUS
XXX BOMSIES SUMMO HANNON AE PRAEFECTO QUOD AD XXX
XXX DESTRUCTI DECIMA APRILUS 1817 RECONSTRUCTI XXX
XXX CONTRIBUERIT ATHENSIS CIVITAS AETERNUM GRATIA XXX

La Commerçante
Rinceaux de feuilages, croix pattée
ME FUDIT MICHIELS JR TORNACI.
ANDREAS VAN DEN GHEYN ME FECIT ANNO 1820
MARCEL MICHIELS ME REFUDIT ANNO 1953
LEO VAN RIE FACTOR QUAREGIONIS
S.R.Q.A MDCCXXX

Cloche 3
Idem, sauf rinceaux de roses entourées de deux feuilles au dessous du cerveau, en motifs répétés.
Firure de Sint-Donatus (Saint-Donas) très soignée.

Cloche 4
Idem 1, sauf datée 1953.
Idem, sauf rinceaux de tresses. Très soignés. Au dessus de la dédicace, anges volants, dans des draperies.
Figure mariale foulant du pied un serpent.


Les autres cloches Michiels, avec des rinceaux qui lui sont un peu plus habituels.


C'est aussi une refonte d'une Andreas Vanden Gheyn.


La faussure comporte une figure mariale.


Une décoration avec des roses. Ce qui est marrant sur cette dédicace, c'est que Marcel Michiels latinise
les noms. Tournai devient Tornaci. Léon devient Leo Van Rie. Je ne connais actuellement
que ce fondeur (ainsi que les Causard) pour avoir fait ça.

SUITE >