Tchorski
Tchorski
La mine de talc d'Argentine

Il s'agit d'un documentaire sur la mine de talc d'Argentine, en Savoie. C'est une petite mine située dans un endroit reculé de montagne, il y a une longue marche d'approche. L'entrée est située dans un lieu pentu tout à fait insoupçonné. La galerie d'entrée est assez fortement noyée, ce qui entraîne qu'il faut baquer à poil dans une eau pas franchement chaude. En gros, c'est un de ces lieux isolés pour lesquels il faut détenir une certaine dose de motivation !

Il reste quelques ruines de bâtiments d'exploitation. Etant donné que cette mine date du début du XXème, un bon siècle de nature qui reprend ses droits a effacé les traces compréhensibles. Il ne reste que quelques murs, ainsi qu'un bref maillage de galeries, assez souvent sur un quadrillage approchant les angles droits. Etant donné que le talc a une très faible dureté, le minerai n'est pas forcément aisément intelligible. C'est une purée vaguement blanchâtre, vaguement grisâtre. Il semble d'ailleurs parfois difficile de déterminer si le talc relève de la législation des mines ou des carrières.

La mine a été ouverte en 1918. 2000 tonnes par an auraient été extraites de l'exploitation, avec un pic à 2800 tonnes en 1955. Jusqu'en 1925, ce sont de petits exploitants qui tireront les ressources. Elle sera ensuite exploitée par monsieur Durbet jusqu'en 1962, date de fermeture. L'usine, construite en 1927, aurait été démolie en 1947.

Argentine tire son nom des mines de plomb argentifère. Le porche en fonte de l'église (provenant des minerais d'Hurtières (voir bas de page)), mentionne certains détails des mines, non visible sur cette photo. Il a été fabriqué en 1638 par les ateliers de Castagneri. Le blason des Castagneri est visible (un châtaigner) ; la devise pasco bonos pungoque malos signifie je nourris les bons et je pique les méchants.


Dans l'ancien bâtiment de mine.


Il est daté 1934.


La mine.


Le boisage de l'entrée.


La galerie d'entrée.


Les quartiers d'exploitation suivent un pendage assez élevé (70 degrés pour la partie sud-est). La puissance du gisement varie entre 0,50m et 2,50m. Ces lentilles n'excèdent jamais 100 mètres. Elles sont au nombre de quatre, plus ou moins parallèles.


La marque d'un mineur ?


Une plaque tournante.


Des boisages devenus symboliques.


Le minerai est situé dans des phyllades qui se décollent facilement. Ce sont des schistes verts albitiques (micaschistes d'assez faible qualité).

ACCUEIL