Tchorski
Tchorski
La mine d'anthracite (1/2)

Afin d'éviter toute dégradation (vandales, drire, minéralogistes), cette mine ne sera pas localisée. Malheureusement, le reportage est donc limité aux aspects graphiques des photos et quelques anecdotes concernant les techniques minières. De manière assez étonnante, je ne possède de toute façon aucune information historique sur le gisement.

C'est une mine qui s'organise en trois niveaux d'exploitation, quatre galeries (deux galeries au sommet). On trouve une petite amorce à gauche du ruisseau. Les tailles descendantes continuent assez bas puis sont noyées. Il devait probablement exister une galerie d'exhaure, non localisée. Elle est très probablement remblayée.

Ce lieu n'est pas seulement charmant pour sa mine. Nous avons dormi deux nuits de suite au pied de la mine. C'était si calme, presque apaisant. C'est un bon souvenir.


Le village est silencieux et joli. C'est notre point de départ vers la mine.


Les entrées sont cachées dans les bois.


Ce qui ressemble à un pilier à bras.


Dans le roulage principal, la gauche monte vers un quartier.


Un quartier d'exploitation. C'est d'une apparence assez chaotique.


Des anciens boisages en sapin, ruinés.


Sous la pluie.


Un dépilage.


De jolis boisages dans une taille remontante.


Une très belle entrée.


La mine de la pluie.


Les tailles sont profondes et pentues.

SUITE >